Etats-Unis : un handicapé mental exécuté en Géorgie

Georgia Department of Corrections photograph of Warren Lee HillM6info/Reuters – Etats-Unis : Warren Hill exécuté malgré son handicap mental

L’état de la Géorgie a refusé de gracier un détenu condamné à mort malgré son handicap mental. Warren Hill, 54 ans, a été exécuté mardi 27 janvier.

Warren Hill a été exécuté moins d’une heure après l’annonce du refus de sa demande de grâce par la juridiction suprême de l’état de Géorgie. L’affaire suscite une forte émotion parmi les militants antis peine de mort aux Etats-Unis. Des milliers de personnes avaient signé une pétition pour réclamer que la peine de Warren Hill soit commuée, parmi lesquelles l’ancien président américain Jimmy Carter et son épouse Rosalyn.
Incarcéré depuis ses 18 ans
Warren Hill, 54 ans avait été condamné une première fois à la prison à perpétuité à l’âge de 18 ans pour le meurtre de sa petite amie. En 1990, il est de nouveau condamné, cette fois à la peine capitale, pour avoir battu à mort son compagnon de cellule.
Une capacité mentale d’un enfant de 11 ans
En 1988, la Géorgie a interdit l’exécution des condamnés souffrant d’un handicap mental mais la preuve est parfois difficile à fournir. En général, il est acquis qu’il faut obtenir moins de 70 à des tests d’intelligence de référence. Warren Hill avait obtenu des scores de 69 à 70. Son avocat maintient toutefois qu’il avait une capacité mentale d’un enfant de 11 ans.
Warren Lee Hill est le cinquième détenu à avoir été exécuté depuis début janvier aux Etats-Unis et le second en Géorgie, selon le Centre d’information sur la peine de mort.

Par M6 Info

In the Spotlight

Concours général : Ces impairs qui grippent la machine

by bishba in Education 0

L’image du Concours général s’effrite davantage. Cette année, les épreuves de Maths puisées dans le Net ont poussé parents et candidats à demander la reprise de l’examen. Mais au-delà, ce manquement noté met à nu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*