Européennes 2019 : l’extrême droite arrive en tête en France, en Italie… les étrangers doivent-ils s’inquiéter

INTERNATIONALEuropéennes 2019 : l’extrême droite arrive en tête en France, en Italie… les étrangers doivent-ils s’inquiéterKaolack Infos
ParKaolack InfosPublié le 26 mai 2019
Marine Le Pen Rassemblement nationalMARINE LE PEN, RASSEMBLEMENT NATIONAL COMMENTAIRES
Avec 23,7% des voix selon les estimations à 21 heures, le RN arrive en tête devant LREM (22,4%). Europe Écologie-Les Verts (13,2%) complète le podium, loin devant la liste Les Républicains (8,2%). Alors les étrangers doivent-ils s’inquiéter? la réponse ne devrait pas tarder.

La droite pro-européenne du Parti populaire européen (PPE) reste, avec 178 sièges (contre 216) sur 751, le premier groupe au Parlement européen, devant les sociaux-démocrates (152 sièges contre 185), à l’issue des élections, selon des projections dimanche du Parlement européen.

Chez les eurosceptiques, le groupe ENL, qui réunit le Rassemblement national de Marine Le Pen et la Ligue de Matteo Salvini, passe de 37 à 55 sièges, tandis le groupe populiste EFDD, où siège le Mouvement Cinq Etoiles italien et que devrait rallier le nouveau parti europhobe de Nigel Farage, progresse de 42 à 53 sièges.

Voici le score des partis à partir de sondages dans les pays de l’UE où ils sont disponibles.

• Allemagne (96 sièges)
L’alliance CDU-CSU (droite) est arrivé en tête avec 28,8% des voix, devant les Verts (20,6%) et le SPD (centre) qui recueille 15,5%.

• France (74 sièges)
Le Rassemblement national est arrivé en tête avec 23,7%, devant LREM qui recueille 22,4% des suffrages, et EELV (13,2%). Les Républicains ne recueillent que 8,2% des voix.

• Italie (73 sièges)
La Ligue de Matteo Salvini (extrême droite) arrive en tête avec 29% des voix, devant le Parti démocrate (23%) et le Mouvement 5 étoiles (21%).

• Royaume-Uni (73 sièges)
Le Parti du Brexit de Nigel Farage arrive en tête (31,8%) , devant les libéraux-démocrates (19,4%) et le Parti travailliste (Labour) de Jeremy Corbyn (19,4%). Le Parti conservateur de Theresa May termine seulement cinquième (8%), devancé par les Verts (11%).

• Espagne (54 sièges)
Le Parti socialiste (PSOE) arrive en tête avec 32,83% des voix, devant le Parti populaire (20,12%) et la liste Ciudadanos (12,23%). Le parti d’extrême droite Vox ne recueille que 6,22%.

• Pologne (51 sièges)
La liste nationaliste Droit et justice est arrivée en tête avec 42,4% des suffrages, devant la liste centristes (39,1%) et les sociaux-démocrates (6,6%).

• Roumanie (32 sièges)
La liste conservatrice est arrivé en tête des suffrages avec 25,7%, à égalité avec les sociaux-démocrates. Les centristes recueillent 23,9%.

• Pays-Bas (26 sièges)
Le Parti travailliste (gauche) arrive en tête avec 18,10% des voix, devant le Parti populaire pour la liberté et la démocratie (centre) avec 15% et les conservateurs (12,3%).

• Belgique (21 sièges)
Le parti conservateur arrive en tête avec 13,51% des suffrages, devant le parti d’extrême droite Vlaams Belang (11,53%) et le Parti socialiste (10,46%).

• Portugal (21 sièges)
Le Parti socialiste arrive en tête avec 32% des voix, devant le parti social-démocrate (22%) et le Bloc de gauche qui recueille 10,5% des suffrages.

• République tchèque (21 sièges)
Le parti de gauche a remporté les élections avec 26,9% des voix, devant les conservateurs (13,70%) et le Parti pirate (13,2%).

• Hongrie (21 sièges)
Le parti Fidesz du Premier ministre hongrois Viktor Orban a très largement remporté les élections européennes. Selon la commission électorale, le Fidesz nationaliste et conservateur a rassemblé 52,14% des voix, contre 16,26% à la Coalition démocratique (gauche). Le parti centriste Momentum a obtenu 9,92% des suffrages, devant les socialistes (6,68%) et le parti d’extrême droite Jobbik, relégué à la cinquième place avec 6,44%.

• Grèce (21 sièges)
La Nouvelle démocratie (droite) arrive en tête avec 33,28% des voix, devant le parti de gauche Syriza (23,94%) et le Mouvement pour le changement (7,22%).

• Suède (20 sièges)
Les sociaux-démocrates arrivent en tête de ce suffrage avec 25,1%, devant les Modérés (conservateurs) à 17,6%. L’extrême droite continue sa progression en devenant la troisième force politique du pays (16,9%). Les Verts, eux, n’obtiennent que 9,5% des voix, contre 15,4% en 2014.

• Autriche (18 sièges)
Le Parti populaire (droite) arrive en tête avec 34,50% des suffrages, devant les sociaux-démocrates (23,50%) et le parti d’extrême droite FPO (17,50%).

• Bulgarie (17 sièges)
Le parti conservateur est arrivé en tête avec 31,3% des voix, devant le Parti socialiste (24,33%) et le Mouvement des droits et des libertés (centre) qui recueille 12,8% des voix.

• Danemark (13 sièges)
Les sociaux-démocrates arrivent en tête avec 22,85%, devant le parti centriste (20,55%) et la formation d’extrême droite (13,1%).

• Finlande (13 sièges)
La Coalition nationale (conservateurs) est arrivée en tête avec 20,7%, un score en baisse par rapport à 2014. Mais le grand gagnant de ce suffrage est la Ligue verte qui recueille 15,9% des voix, un score historique pour ce parti écolo. Les sociaux-démocrates arrivent en troisième position avec 14,7% des voix, devant les Vrais Finlandais (14%).

• Slovaquie (13 sièges)
La liste centriste arrive en tête avec 20,1% des voix, devant les sociaux-démocrates (15,7%) et le parti d’extrême droite (12,1%).

• Croatie (11 sièges)
Le parti conservateur arrive en tête des suffrages avec 23,04%, devant le parti socialiste (17,9%) et la liste indépendante de Kolakusic (8,09%).

• Irlande (11 sièges)
Le parti conservateur du Fine Gael arrive en tête avec 29% des voix, devant le parti centriste Fianna Fail (15%) et l’Alliance indépendante (15%). Le parti écologiste est également à 15%. La gauche du Sinn Fein recueille 13%.

• Lituanie (11 sièges)
Le parti conservateur arrive en tête avec 17,41% des voix, devant les sociaux-démocrates (16,9%) et les écologistes (13,93%).

• Lettonie (8 sièges)
Les conservateurs sont en tête avec 26% des suffrages, devant les sociaux-démocrates (17,5%) et le parti d’extrême droite (16,4%).

• Slovénie (8 sièges)
Les conservateurs arrivent en tête avec 26,47% des voix, devant les sociaux-démocrates (18,62%) et le parti centriste (15,59%).

• Chypre (6 sièges)
Le parti conservateur arrive en tête avec 31,8% des voix, devant le parti de gauche (26%) et les sociaux-démocrates (11,9%).

• Estonie (6 sièges)
Les centristes sont en tête avec 21,7% des voix, devant les sociaux-démocrates (21,5%) et une autre liste centriste (18,6%).

• Luxembourg (6 sièges)
Les centristes sont en tête avec 21,44%, devant les conservateurs (21,1%) et les écologistes (18,91%).

• Malte (6 sièges)
Le parti travailliste arrive en tête avec 55,9% des voix, devant le parti nationaliste (conservateur) qui recueille 36,2%.

In the Spotlight

Voici la chronique du 19 juin 2019

by bishba in CONTRIBUTION 0

Related Posts:DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Direct - Emmanuel Macron : «Je mettrai tout mon soin…17 novembre 1986 : La joute verbale [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*