Exclusif : voici l’agent israélien qui a tenté de manipuler les élections au Sénégal avec 812 000 dollars

Quelques heures après la suppression de centaines de faux comptes liés à Archimedes Group basé en Israël, Lecourrier-du-soir.com a pu trouver l’agent israélien qui se cachait derrière des faux comptes pour manipuler des élections présidentielles en Afrique

Israël s’ingère-t-elle dans les élections présidentielles de pays étrangers ? La question risque de susciter de vives tensions politiques, mais elle mérite d’être posée au moment où tous les yeux sont braqués sur la Russie accusée d’avoir manipulé les résultats de la présidentielle américaine de 2016 en faveur de Donald Trump.

En effet, ce 16 mai, Facebook a fait une révélation de taille. L’entreprise américaine affirme avoir supprimé 265 comptes Facebook et Instagram diffusant des fausses informations et essayant de manipuler des élections présidentielles. Pour la première fois, une entreprise israélienne est citée dans un scandale aussi grave. Il s’agit d’Archimedes Group.

Ce groupe basé à Tel Aviv a, selon Facebook, dépensé des moyens financiers gigantesques pour cibler des pays africains dont : le Sénégal mais aussi le Nigeria, le Niger, l’Angola, le Togo et la Tunisie. Facebook ajoute que des pays d’Amérique Latine ont aussi été dans le collimateur d’Archimedes Group dont le Venezuela.

Dans son communiqué du 16 mai, Facebook écrit : « les personnes derrière ce réseau utilisaient des faux comptes pour administrer des Pages, disséminer leur contenu et utilisent de manière artificielle des interactions. Ils passaient pour des médias locaux et fuitaient des informations sur des dirigeants politiques ».

Facebook n’a aucun doute que l’entreprise israélienne, Archimedes Group, est derrière cette ingérence étrangère. Un groupe que Facebook connaît très bien d’ailleurs. « Il a plusieurs fois violé notre charte à travers un comportement non authentifié », nous a appris le réseau social qui confirme avoir définitivement banni ce groupe de sa plateforme.

Les données sont impressionnantes : 65 comptes Facebook, 161 Pages, 23 Groupes, 12 événements et 4 comptes Instagram ont été fermés. Archimedes Group était suivi par 2,8 millions de comptes. Au moins, 5 500 ont rejoint un de ces Groupes et environ 920 personnes se sont abonnés à un de ces comptes Instagram.

Pour mener à bien son projet, Archimedes Groups n’a pas hésité à mettre la main à la poche. Ainsi, le groupe a dépensé 812 000 dollars en publicité sur Facebook payés en Shekel, mais aussi en devises étrangères telles que le Real Brésilien ou encore le dollar américain. La première publicité a été émise en décembre 2012 et la dernière en Avril 2019.

Concernant les événements organisés par Archimedes Group, Facebook révèle que 9 ont déjà été organisés par le Groupe. Le premier s’est déroulé en octobre 2017 et le dernier était prévu pour mai 2019. Facebook souligne que 2 900 personnes devaient y prendre part et qu’une grande partie de ces comptes étaient faux. « Nous ne pouvons pas confirmer si l’un de ces événements a eu lieu », précise Facebook.

Aussitôt faite, la révélation a suscité une réaction médiatique spectaculaire. Dans les quatre coins du monde, les médias en ont parlé. Toutefois, pendant que les médias du monde entier relayent en boucle cette révélation, du côté du gouvernement israélien, c’est silence absolu.

Alors, qui est Archimedes Group ? Pour l’instant, il y a très peu d’informations sur cette entreprise mystérieuse. Sur son site où très peu d’informations sont fournies, il se définit comme « un groupe d’experts qui interviennent dans des domaines aussi divers que le consulting, le lobbying, la diplomatie, les relations publiques internationales, l’information et les réseaux sociaux ». Son slogan est le suivant : « Winning Elections Worldwide » (Gagner des élections partout à travers le monde, ndlr).

Dans son travail d’investigation, Lecourrier-du-soir.com a pu percer une partie du mystère en découvrant le Directeur Général d’Archimedes. Il s’agit en effet d’un certain Elinadav Heymann. Diplômé de Sciences Politiques, Elinadav a été ex directeur du groupe de lobby juif appelé « Amis d’Israël » à Bruxelles. Il fut ex conseiller auprès du parlement israélien et ex agent de renseignement auprès de l’Air Force israélien.

Cette même information a été confirmée par le Huffington Post qui ajoute qu’Elinadav a été Directeur des Affaires Publiques des « Amis d’Israël » de 2010 à 2012. Avant de s’engager pour les « Amis d’Israël », il a travaillé en tant que conseiller politique sur des questions étrangères au Parlement Européen.

Elinadav a aussi travaillé pour l’agence israélienne T.A.R.A qui conseille des gouvernements étrangers et qui a été fondée par Oved Yehezhel, ex membre du gouvernement israélien. Détail important à souligner : Elinadav a supprimé sa biographie de son site internet une fois la révélation a été faite et a catégoriquement refusé d’accorder une interview aux journalistes.

Pour le moment, le mystère persiste et des questions se posent sur les vraies raisons de cette ingérence israélienne dans la politique africaine. Une chose est sûre : le refus d’Elinadav de coopérer est la preuve évidente que le gouvernement israélien est bien derrière cette ingérence étrangère odieuse contre des Etats indépendants.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*