Exclusif ! Xibaaru déniche un opposant payé pour détruire Manko Wattu à…Paris

wade-pouvoir-front-678x381Suite à notre article sur le « Putsch manqué » au sein de Manko Wattu Sénégal de France, nous avons reçu beaucoup de réactions, entre appels, messages voire courriers. Nous avons continué notre enquête pour savoir un peu plus qui sont ces « opposants » qui entachent la cohésion de l’opposition en France. Pour les responsables politiques qui connaissent l’importance de l’électorat sénégalais en France, ce point n’est pas à négliger. Les découvertes de cette investigation vont vous laisser pantois.

Avec ses ARI (Agents de Renseignements Infiltrés) présents à des sphères insoupçonnées, Xibaaru a obtenu, vérifié et authentifié des documents concernant l’opposition en France. Une crise profonde s’est installée depuis un moment entre les responsables politiques du fameux « Front ».

Un intrus dans l’opposition

La France a toujours été pour l’opposition sénégalaise un terrain d’entente, une vision commune pour tous les débats, un laboratoire d’idées depuis 2012. Mais une main invisible est en train de saborder la cohésion de l’excellent travail accompli depuis lors. Cet élément perturbateur n’est pas un inconnu, c’est un transhumant professionnel qui ne voit que ses intérêts du moment, un « courtermiste ». Pour lui, la fin justifie les moyens et ses compagnons de route doivent se méfier de son comportement tortueux. Lui, c’est Macoumba Sadji, « l’autoproclamé responsable du Grand Parti(GP) en France » alors qu’il n’en est rien. Le seul et unique responsable du GP Paris, habileté à parler au nom et pour le compte de ce dernier se prénomme Mohamed Mbow, un homme discret au contact de sa base, à savoir les militants du GP. Contacté au téléphone, il nous indique : « Sadji n’est pas le responsable du GP en France, le seul responsable choisi devant tous les militants par MALICK GACKOU c’est moi, je suis par ailleurs le Secrétaire Administratif ».

PDS-REWMI-GRAND PARTI, la totale quoi ! What else ?

Ce n’est pas fini, le pedigree de celui qui veut diviser les opposants est « dos-danesque », un vrai globe-trotter par excellence. Après avoir bénéficié des largesses du régime de Me Abdoulaye Wade, il quitte le navire libéral (le Parti Démocratique Sénégalais) juste après leur défaite en mars 2012. Ne sachant pas à quel saint se vouer, Macoumba Sadji, « boy sérère » teste la couleur orange (Rewmi de Idrissa Seck) en 2013, il n’y restera que 2 ans car le poste de coordinateur qu’il lorgnait lui a échappé. Du coup, rebelote, il claque la porte du REWMI France en attendant d’avoir plus offrant.

Gackou comme sauveur avant d’atterrir à l’APR

L’occasion faisant le larron dit-on. Suite à la création du GP par Malick Gackou, en bon sérère, « le transhumant en herbe » se précipite pour y adhérer, et là encore bis repetita, sa réputation sulfureuse lui fait défaut. L’ancien ministre du Commerce en politicien averti préfère de loin Mohamed Mbow, qu’il confie la direction du GP en France.

Aidé par un des amis du PDS France, Macoumba Sadji intègre le cercle restreint des leaders du FPDR (Front Patriotique pour la Défense de la République) de France dirigé par Sidy Fall. Maintenant il veut être khalife à la place du khalife. Quelle leçon de morale !! Son côté mœurs légères, connues dans certains milieux parisiens sera évoqué ultérieurement.

Chers opposants, sachez avec qui vous avez affaire !

D’après nos informations ses agissements pour torpiller le travail de l’opposition seraient téléguidés par un membre influent de l’APR dont l’initiale est CTD contre compensation financière mensuelle.

D’ailleurs le nouveau bureau du Front Manko Wattu Sénégal porte également sa signature, ce bureau ne comporte aucun poids lourd de l’opposition. Ils ont tous refusé d’intégrer le bureau, le premier parti d’opposition au Sénégal, le PDS n’a aucun membre qui y figure.

Voici deux captures d’écran prouvant son passage en force pour imposer certaines décisions. « Il ose même défier Meissa Touré et confirme par la même occasion les écrits sur la démission de AWA Caillé…. ». Jugez par vous-même, mail signé Macoumba Sadji.

mail-sadji

Vous verrez certainement dans la presse un communiqué du Front Manko avec une autre signature, voici en exclusivité celui qui devait sortir avant la démission de Awa Caillé.

mail-sadji-1

Pape Sembene pour Xibaaru

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*