Expiration de l’ultimatum lancé à l’endroit de la Sde : Le collectif des imams et résidents de Guédiawaye sur le pied de guerre

imam Youssoupha Sarr
imam Youssoupha Sarr
imam Youssoupha Sarr

Dakar connaît sa deuxième pénurie d’eau en l’espace de quelques semaines. Même si certains quartiers continuent à être correctement approvisionnés, la pénurie perdure depuis ce week-end dans plusieurs autres quartiers de la capitale. Le spectacle d’hommes et de femmes chargés de récipients et en quête d’eau est visible un peu partout.

Et les nombreuses promesses de remise en service non tenues par la Société des eaux (Sde) ont fini de tarir la capacité d’indignation chez les consommateurs.

Président du Collectif des imams et résidents de Guédiawaye et membre de l’Entente des associations de consommateurs, l’imam Youssoupha Sarr cache mal sa colère : «La situation a assez duré ! » Joint par téléphone hier, il ajoute, furieux : «La Société des eaux (Sde) doit faire le nécessaire pour rétablir l’eau dans la soirée (hier soir). La Sde nous a promis de le faire très rapidement», explique-t-il.

Une énième promesse que Youssoupha Sarr attend de voir se concrétiser avant de pouvoir défi anir les actions à entreprendre. «Je ne peux pas dire exactement la conduite qu’on aura, mais nous savons que de toute façon, si cette situation perdurait, nous ne pourrons pas rester les bras croisés.

Porter plainte contre la Sde peut être une bonne chose, mais nous, nous privilégions d’abord d’entrer en contact avec les concernés, mais aussi de voir ce que nous pouvons faire avec les populations», a-t-il indiqué. Toutefois, imam Sarr dit n’exclure aucune action de nature à amener la Sde à rétablir l’eau.

mamewoury@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*