Extorsion de fonds présumée : Cheikh Gadiaga et Rampino arrêtés, Gaston Mbengue cité

Le jet-setteur Cheikh Gadiaga, fondateur présumé d’un site d’information, et Moïse Rampino, inconditionnel de Karim Wade, sont en garde-à-vue depuis ce vendredi à la section de recherches de la gendarmerie de Colobane. Ils sont soupçonnés d’avoir constitué une bande dont le jeu favori est la diffamation sur fond d’extorsion de fonds.

Ils sont tombés après que les hommes du commandant Issa Diack ont ouvert une enquête suite à une plainte du directeur des Aéroports du Sénégal (Ads), Pape Maël Diop. Ce dernier a saisi la gendarmerie pour se plaindre de propos diffamatoires tenus à son endroit sur un site d’information dont Gadiaga serait le propriétaire et Rampino un des rédacteurs.

Plusieurs personnalités auraient subi le même sort que Pape Maël Diop. Le journal Enquête révèle que le mode opératoire était huilé : les mis en cause publient un article contre une autorité ou font savoir à celle-ci qu’ils détiennent des informations compromettantes sur elle. Paniquée, la personne visée accepte de verser de l’argent contre le retrait ou la non publication des informations en question. Et le tour est joué.

Si certaines personnalités ont cédé au chantage présumé, d’autres, comme le directeur des Ads, ont refusé. La liste des victimes est longue : le ministre des Finances, Amadou Bâ, le directeur des Impôts et Domaines, Cheikh Tidiane Bâ, le directeur des Domaines, Mamour Diallo, l’ancien directeur des Douanes, Papa Ousmane Guèye, notamment.

D’après Les Échos, Moïse Rampino s’est livré à la gendarmerie et a assumé la paternité des articles incriminés. Cheikh Gadiaga a été arrêté plus tard.

Enquête souligne que l’ancien promoteur de lutte, Gaston Mbengue, est soupçonné d’être derrière les deux mis en cause. Il tirerait les ficelles. Il a permis à Cheikh Gadiaga de rencontrer le ministre Amadou Bâ pour une «conciliation».

Interrogé par le journal, Gaston reconnaît avoir joué les médiateurs entre Gadiaga et Amadou Bâ, mais se défend d’être de mèche avec ceux qu’ils traitent d’«imbéciles».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*