Facebook triple ses bénéfices

Facebook triple ses bénéfices

  • Image captionLe réseau social compte désormais 1,6 milliard d’utilisateurs

Facebook est devenue une véritable machine à faire de l’argent.

Le groupe fondé par Mark Zuckerberg peut s’enorgueillir de résultats excellents, alors que la plupart de ses concurrents battent de l’aile.

Facebook a réalisé un bénéfice d’un milliard et demi de dollars sur les 3 premier mois de l’année.

Ses recettes sont en hausse de 52%, largement au delà de ce qu’attendaient les investisseurs.

En bourse, l’action a bondit de 9% ce jeudi. Facebook est désormais la cinquième plus grosse entreprise au monde en valeur boursière.

Plus d’utilisateurs que d’habitants en Chine

Le nombre de ses utilisateurs a atteint 1,6 milliard, plus que la population de la Chine.

Des utilisateurs qui passent en moyenne 50 minutes par jour sur le site, ainsi que sur les deux autres application du groupe, Messenger et Instagram.

Facebook est devenu une machine à profits.

Le levier publicitaire

Image copyrightAlamy
Image captionLes utilisateurs passent en moyenne 50 minutes sur le réseau social chaque jour

Les raisons de ce succès? Sa dominance de la publicité sur mobile.

80% des recettes du groupe proviennent du mobile.

Sarah Wood, la Fondatrice de Unruly Media, explique:

“Facebook surfe sur deux tendances clé: le mobile, et la vidéo. Donc, la publicité sur mobile et la publicité vidéo, soit les deux plus gros relais de croissance en terme de dépenses publicitaires.

Facebook a fait un travail remarquable pour transformer ces tendances en profits.

Son avantage, c’est non seulement sa taille, 1,6 milliards d’utilisateurs, mais aussi les données que Facebook possède sur ces utilisateurs, qui lui permettent de cibler précisément la publicité.”

Une concurrence terne

Image captionLes concurrents de Facebook obtiennent des résultats bien plus ternes.

Les résultats excellents de Facebook contrastent avec ceux d’autres grands noms de la technologie cette semaine.

Twitter, jadis présenté comme un concurrent, est toujours déficitaire, alors que le nombre d’utilisateurs stagne. La croissance de Google a également déçu.

Quand au géant Apple, il a plongé en bourse cette semaine, après l’annonce du repli des ventes d’Iphone.

www.bbc.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*