Farba Ngom, encombrant chambellan au palais

Farba Ngom, encombrant chambellan au palais
Farba Ngom le Griot de Macky Sall

Au palais de l’avenue Senghor, Farba Ngom est pour le président Macky Sall ce que représentait un autre Farba pour Abdoulaye Wade. Sauf que ce dernier Farba, Senghor de son nom, était comme un fils pour l’ancien chef d’État exilé en France.

Alors que ce Farba-ci, griot attitré de Macky Sall et député à l’Assemblée nationale, se veut chambellan, mais aussi propagandiste zélé du parti de son mentor, l’Alliance pour la République. Mais il se susurre dans les couloirs du palais que Farba Ngom devrait bien surveiller ses arrières par les temps qui courent.

Car il serait dans le collimateur de ’’gardiens de l’orthodoxie républicaine’’ qui ne peuvent souffrir son exubérance et qui sont prompts à chuchoter à l’oreille du maître de céans.

Aussi, selon EnQuête qui cite ses sources, ce qui est reproché à Farba Ngom tient à une phrase : il en fait trop. Ses détracteurs soutiennent que ’’Farba Gab’’, comme ils le surnomment, distribue à gauche et à droite de l’argent, particulièrement au Fouta où il fait de l’ombre aux responsables locaux qui s’échinent à implanter le parti présidentiel.

Et s’il se limitait au terrain politique, conduisant des cohortes de transhumants au palais pour rencontrer Macky Sall, personne n’aurait peut-être trouvé à redire, mais il s’immisce dans les affaires d’État pour lesquelles il n’a aucune compétence.

En vérité, martèle notre interlocuteur, il incommode tout le monde et manque de discrétion. N’a-t-on pas récemment parlé dans la presse de sa fameuse maison de 700 millions aux Almadies ?

Ce qui fait dire à la même source que de proches collaborateurs du chef de l’État ont conseillé à ce dernier de mettre le holà sur l’activisme de cet homme. En clair, à défaut de le mettre au placard, Macky Sall devrait confiner Farba Ngom dans ses appartements privés.

EnQuête

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*