Fifa : démission de Domenico Scala


Dans un communiqué publié samedi, Domenico Scala a annoncé son départ de la présidence de la commission d’audit et de conformité de la Fédération internationale de football association (Fifa), poste qu’il occupait depuis 2013.

Une manière pour lui de protester contre l’adoption d’une mesure qui, selon lui, compromet l’indépendance de certains organes chargés d’enquêter sur les membres de l’institution.

Vendredi, le 66e congrès de la Fifa a “donné au conseil le pouvoir exclusif de nommer ou de démettre de leurs fonctions les membres des organes indépendants de supervision, comme la commission d’éthique, la commission des recours ou la commission d’audit et de conformité”.

Pour M. Scala cette décision ” prive les organes susmentionnés de leur indépendance” et “détruit l’un des acquis essentiels des réformes en cours”.

Cette mesure pourrait permettre au conseil présidé par Gianni Infantino “d’entraver à tout moment des enquêtes contre des membres, en démettant de leurs fonctions les responsables des commissions ou en faisant pression sur eux”, a-t-il dénoncé.

“Ces organes sont de fait, menacés de devenir des auxiliaires de ceux qu’ils doivent superviser”, fin de citation.

La commission d’éthique par exemple composée de professionnels du football a joué un rôle essentiel dans la crise qui secoue actuellement l’instance. Elle a suspendu pour six ans l’ancien président, Sepp Blatter et Michel Platini pressenti pour lui succéder. La suspension de Platini a ensuite été réduite à quatre ans par le TAS.

La commission d’audit et de conformité est chargée du contrôle d’intégrité des candidats aux élections.

Secouée depuis près d’un an par le pire scandale de corruption de son histoire, la Fifa, a adopté en février dernier une série de mesures pour renforcer la gouvernance et la transparence.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*