Fistule obstétricale: 200 nouveaux cas enregistrés chaque année au Sénégal

Le Ministère de la Santé et de l’Action sociale et le Fonds des Nations-unies pour la population, ont célébré la journée internationale pour l’élimination de la fistule obstétricale sous le thème: «La fistule est une violation des droits humains, éliminons la maintenant».

Il a été noté qu’au Sénégal, deux cent nouveaux cas sont enregistrés chaque année . Ce, malgré une « baisse constatée » depuis déjà quelques années. Aussi, les derniers cas ont révélé que sur mille (1000) femmes qui accouchent, seize (16) ont une complication et la fistule est en tête de liste, selon les estimations de la Directrice du Centre de la CEDEAO pour le développement du genre (CCDG), Sandra Oulate. Un montant cumulé de 25 millions de FCFA est dégagé pour les victimes de fistule obstétricale, selon le ministre de la Femme, Ndèye Salimata Diop Dieng.

La représentante résidente de l’UNFPA Sénégal, Cécile Compaoré Zoungrana, a déclaré: « de 2012 à 2018, 890 femmes ont bénéficié d’une opération chirurgicale qui leur a permis de retrouver leur dignité et une nouvelle vie. »

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*