Florian Philippot dit bye bye au Front national

“On m’a annoncé que j’étais vice-président à rien”. Sur le plateau des “4 Vérités”, sur France 2, Florian Philippot a annoncé, jeudi 21 septembre, qu’il quittait le Front national, après que Marine Le Pen lui a retiré ses délégations de dirigeant du parti d’extrême droite. “Je n’ai pas le goût du ridicule et je n’ai jamais eu le goût de ne rien faire”, a-t-il justifié.

Depuis plusieurs jours, sur fond de divergences idéologiques, la présidente du Front national demande à Florian Philippot de “clarifier” sa situation, notamment vis-à-vis de l’association Les Patriotes, qu’il a lancée. Mais l’eurodéputé et conseiller régional a refusé de quitter la présidence du mouvement.

Marine Le Pen a ainsi retiré, mercredi 20 septembre, à Florian Philippot son portefeuille de la stratégie et de la communication. “Florian Philippot, sollicité par mes soins, n’a pas répondu à la demande de mettre un terme au conflit d’intérêts résultant de sa double responsabilité”, a fait savoir la leader frontiste dans un communiqué.

Sur le plateau des “4 Vérités”, Florian Philippot a assuré qu’il n’avait pas prévenu, au préalable, Marine Le Pen de sa démission. “Je pense qu’elle s’en doutait, hier, en me nommant président à rien”, a-t-il justifié. Dès cette annonce, l’eurodéputée Sophie Montel a elle-même expliqué sur RMC qu’elle quittait le parti, “pour les mêmes motifs que Florian”.

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*