FOOT – Sénégal-Ouganda ce soir (20h Gmt) à Marrakech : Le point piège de l’Atlas

senegal foot

Un match nul face à l’Ouganda ce soir (20h Gmt) à Marrakech suffira au Sénégal pour atteindre le troisième et dernier tour des qualifications pour le Mondial 2014.

Les Lions de Alain Giresse partent favoris dans un match-piège qui va se jouer sur terrain neutre.

Dans ces qualifications qui s’achèveront samedi soir ou mi-novembre, les matches nuls sont ce que les Lions font de mieux : déjà trois fois en cinq rencontres.

Et s’ils ne perdent pas face aux Cranes ougandais, les Sénégalais s’inviteront parmi les dix sélections africaines qui tenteront de se qualifier pour la Coupe du Monde brésilienne.

Giresse : «Je ne vais pas demander à mon équipe de jouer le nul». Mais le calcul ne fait pas partie de l’Adn de Alain Giresse. «Je ne vais pas demander à mon équipe de pénétrer sur la pelouse avec l’idée de jouer le match nul. Ce n’est pas ma conception du jeu, et c’est quelque chose de trop risqué», soutient à jeuneafrique.com l’ancien milieu des Bleus.

Ouganda : «Une équipe athlétique, en progrès». Le Sénégal jouera donc pour gagner, une obligation qui pèsera aussi et surtout sur les épaules de leur adversaire anglophone, «une équipe en progrès, athlétique, dont il faudra vraiment se méfier», intervient Sadio Mané, l’attaquant des Red Bull Salzbourg (Autriche).

Papiss Cissé suspendu. Mais si leur position au classement et leur statut font naturellement des Lions les favoris, tous les éléments ne jouent pas en leur faveur. D’abord parce qu’ils «accueilleront» l’Ouganda sur le terrain neutre de Marrakech (Maroc), (le stade Léopold Senghor de Dakar étant sanctionné depuis les incidents du 13 octobre 2012). Et ensuite, parce que Papiss Cissé, leur meilleur buteur dans cette campagne brésilienne (4 buts), est suspendu.

Alain Giresse aurait sans doute aussi aimé pouvoir compter sur le jeune attaquant Mbaye Niang (18 ans, Milan Ac), qu’il avait convoqué sans succès pour le match amical face à la Zambie (1-1) le 14 août dernier. «Je n’abandonne pas l’idée de le convaincre, comme j’ai pu le faire avec d’autres binationaux. Je suis en contact avec lui, il est intéressé, je lui laisse le temps de décider.»

Mais «Gigi» pourra compter surtout sur une organisation offensive qui a de la gueule, avec le duo Mohamed Diamé-Gana Guèye à la récupération, au niveau des couloirs extérieurs, le feu follet Sadio Mané à gauche, à droite Stéphane Badji, un excentré très tactique. Et enfin devant, des attaquants expérimentés comme Moussa Sow, Mame Biram Diouf, Dame Ndoye.

Mais ce n’est pas tout, car depuis le dernier match des Lions (contre la Zambie en amical), il y a un certain Henri Saivet qui s’est invité dans la Tanière. Un jeune binational prometteur que Giresse a arraché des griffes de la Fédé française. Polyvalent, technique et vivace, le Bordelais peut être l’un des plus gros dangers pour la défense ougandaise. Ce qui ne serait pas de trop pour un match-piège… en terrain neutre.

Nettali

In the Spotlight

Israël dévoile le premier avion électrique du monde

by bishba in SCIENCE/HITECH/Télécommunications 0

La startup israélienne Eviation a dévoilé au Salon du Bourget le premier avion tout électrique du monde. Eviation a également signé son premier contrat pour fournir des avions à deux chiffres à la compagnie régionale [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*