FOOT -Test pour arbitre international : Une magouille serait à l’origine du choix de Falilou Kane

Le milieu des arbitres est-il pourri comme le prétendent certains observateurs ? Avec ce scandale de corruption sur le choix des arbitres internationaux, la polémique enfle de plus bel dans la région de Diourbel. D’ailleurs, la Fédération sénégalaise de football a été saisie de l’affaire et une enquête ouverte.

Un parfum de scandale entoure le choix des arbitres internationaux. En effet, renseignent des sources dignes de foi, lors des tests de présélection des arbitres internationaux organisés à Mbour les week-ends du 8 et du 14 septembre 2013, le choix a été porté sur Falilou Kane de Diourbel au détriment de Yatma Mbengue de la même Cra. Selon nos sources, «Yatma Mbengue devait être le titulaire, mais en lieu et place, Amadou François Guèye a choisi Falilou Kane, un poulain de Khalil Awdy, président de la Cra de Diourbel, qui du reste a dépassé l’âge requis pour participer aux tests.

Alors qu’ils avaient tous les deux réussi aux tests physiques et qu’ils devaient subir les épreuves écrites. Amadou François Guèye a jeté son dévolu sur Falilou Kane. Ce qui n’est pas juste», peste un de nos interlocuteurs.

D’ailleurs, mise au parfum de ce scandale, la Fédération sénégalaise de football aurait sollicité l’avis de Ismaïla Diallo, de la Cra de Thiès, par rapport à ce dossier. D’après nos sources, l’instance fédérale n’aurait pas aimé que Amadou François Guèye, qui n’est pas habilité à parler au nom des arbitres, fasse une correspondance à la Fifa pour lui donner les noms des arbitres autorisés à intégrer l’instance internationale parce que, confie une source autorisée, «depuis l’Assemblée générale de la Fédération sénégalaise de football, personne n’a été choisie pour représenter les arbitres. Donc, ce que François Guèye a fait n’est ni plus ou moins qu’une usurpation de fonctions».

Yatma Mbengue : «Je ne sais pas pourquoi j’ai été enlevé»

Appelé à se prononcer sur cette affaire qui fait grand bruit à Diourbel, Yatma Mbengue confie : «Ce n’est pas le fait qu’on ait choisi une autre personne ou non qui me dérange.  La vérité, c’est que moi je suis international depuis 2007, j’ai fait les tests pour être reconduit voire confirmer dans mon statut, mais j’ai été enlevé. Je ne sais pas le pourquoi et les raisons qui ont motivé cette décision. Ce que je peux simplement dire, c’est que je ne peux m’avancer trop sur la chose parce que l’affaire est entre les mains de la Fédération sénégalaise de football qui est la seule habilitée à se prononcer sur cette question. Il est bon de savoir aussi qu’il n’y a pas d’épreuves écrites, mais seulement des épreuves physiques.»

Interpellé à son tour, Falilou Kane refuse de se prononcer sur l’affaire. Mais un de ses proches explique : «D’abord, sur l’âge, Falilou Kane est né officiellement en 1980 donc il a l’âge requis pour participer à ces tests parce qu’on parle de 25 ans ou 30 ans. Il n’a pas dépassé l’âge qui est à la discrétion totale de la Fifa qui le fixe même au-delà de 35 ans. C’est seulement pour la retraite qu’il faut avoir 45 ans et non plus. Sur son choix de participer aux tests, il a été appelé par Amadou François Guèye via son président pour lui dire qu’il a été retenu pour les tests.

C’est cela la vérité. Ceux qui s’agitent et parlent n’ont aucune connaissance de cette affaire.» Nous avons tenté de joindre en vain Amadou François Guèye. Aux dernières nouvelles, il est parti en pèlerinage aux Lieux saints de l’islam. D’ailleurs, on apprend que la Fédé foot va se prononcer incessamment sur cette affaire.

badiallo@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*