Franc-maçonnerie : Denis Sassou Nguesso confirmé à la tête de la Grande Loge du Congo

7150634-10963743

Pour notre rédaction, ceci n’est que la face cachée de l’iceberg. Les autres pantins n’ont pas le courage de montrer leur appartenance à la secte franc-maçonnique. Regardez bien notre doigt au pays de la téranga !

Généralement bien informée des coulisses du landerneau françafricain, la Lettre du Continent (LC) révèle dans son numéro 693 du 5 novembre 2014 que le Président congolais, Denis Sassou Nguesso, “a été confirmé le 25 octobre à la tête de la Grande Loge du Congo (GLC)”.

La cérémonie “s’est déroulée de 9 heures à 16 heures” et a vu “défiler quelque 300 invités, dont la plupart sont des grands-maîtres des grandes loges africaines (Bénin, Gabon, Togo, Niger, Cameroun, Côte d’Ivoire, France, Madagascar, Ghana, etc.”. Selon LC, c’est dans un Temple à 4 milliards de francs Cfa, inauguré la veille par Denis Sassou Nguesso lui-même, que la cérémonie a eu lieu. “Le Président congolais a été confirmé à la tête de la GLC par le Grand-maître de la Grande Loge du Sénégal (GLS), Armand Agbogba, qui l’avait initié à la maçonnerie dans les années 80”, souligne le document qui cite quelques invités de marque comme le ministre ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, l’ancien Premier ministre centrafricain, Anicet-Georges Dologuélé.

7150634-10963731Denis Sassou Nguesso, intronisé le 25 octobre 2014  à la tete de la Grande Loge du Congo (GLC)”.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*