France : Amedy Coulibaly, délinquant islamiste d’origine malienne sans éducation et preneur d’otage de Vincennes, était aussi le tueur de Montrouge est mort

Amedy-coulibaly01Amedy Coulibaly est le septième enfant, et seul garçon, d’une fratrie de dix, d’origine africaine1. Il passe sa jeunesse dans le quartier de la Grande-Borne à Grigny5. Il est surnommé le ‘Doly de Grigny’. Depuis 2010, il vit à Bagneux avec sa concubine, Hayat Boumeddiene (née le 26 juin 1988), avec laquelle il est marié religieusement.

Il commet des délits dès de l’âge de 17 ans6. Les proches expliquent cette rupture du fait de ses fréquentations1.

Il présente un lourd passé de braqueur alors qu’il n’a pas 18 ans1. Il est plusieurs fois condamné et emprisonné pour vols aggravés, à partir de 20011. En 2004, un vol à main armée dans une agence BNP le mène devant la cour d’assises des mineurs, où il est condamné à six ans de prison. Après sa sortie, il devient dealer, ce qui lui vaut une nouvelle peine de prison d’un an et demi en 2006. Il a alors 24 ans.

Une fois sa peine purgée, il est embauché par Coca-Cola à Grigny. Alors qu’il semble avoir tiré un trait sur son passé de délinquant, il entame sa conversion à l’islam radical3.

En juillet 2009, il est reçu avec neuf autres personnes comme lui en formation en alternance, au palais de l’Élysée par Nicolas Sarkozy, qui souhaite rencontrer des entreprises engagées en faveur de l’emploi des jeunes5,7.

Il est arrêté le 18 mai 2010, mis en examen et incarcéré le 22 mai 2010. Il sort de prison le 4 mars 2014 avec un bracelet électronique qu’il garde jusqu’au 15 mai 2014, date de la fin de sa peine. Il a bénéficié d’une remise de peine d’un an1.

Il est soupçonné en juin 2010 d’avoir participé à une tentative d’évasion de Smaïn Aït Ali Belkacem, l’un des principaux auteurs de la vague d’attentats commis en France en 1995, alors emprisonné à la maison centrale de Clairvaux. La fouille de son domicile permet la découverte de 240 munitions 7,62 de Kalachnikov, pour la détention desquelles il est de nouveau condamné à cinq ans de prison en décembre Montrouge_Clarissa-jean-Philippe2013. Il sort en novembre 2014, quelques semaines avant l’attentat de 2015.

Clarissa Jean-Philippe

Le 8 janvier 2015 à Montrouge, il tue à la Kalachnikov une agent de police municipale (Clarissa Jean-Philippe, 25 ans, encore stagiaire et non armée) de plusieurs balles dans le dos, et blesse grièvement un agent de voirie, alors qu’ils interviennent sur un accident de la circulation vers 8 h 15894. Suite à cette fusillade, la préfecture de police lance un appel à témoins pour retrouver Coulibaly et sa compagne1. Proche de Chérif Kouachi et son frère Saïd, auteurs de la fusillade au siège de Charlie Hebdo ayant eu lieu la veille, il est suspecté d’être le troisième homme présent lors de l’exécution des journalistes310.

Amedy-coulibaly02Le 9 janvier 2015, vers 13 heures, il est l’auteur d’une prise d’otages dans une épicerie, porte de Vincennes où il trouve la mort. Au cours de cette prise d’otages, vers 15 heures, il affirme au téléphone à BFM TV s’être « synchronisé » avec les tueurs de Charlie Hebdo, et s’est réclamé de l’ État islamique11.

Hayat_BoumeddieneAmédy Coulibaly et sa Concubine Hayat Bomeddiene

Hayat Boumeddiene à l’entrainement

Hayat Boumeddiene est toujours activement recherchée par les forces de police après la prise d’otages126. Selon le procureur de la République de Paris, François Molins, « l’épouse de Chérif Kouachi avait passé plus de 500 appels (téléphoniques) sur l’année 2014 avec la compagne de Coulibaly, Hayat Boumeddiene, ce qui est de nature à établir des liens constants et soutenus entre les deux couples »13.

Amedy Coulibaly, le tireur de Montrouge, actuellement retranché dans un supermarché de la porte de Vincennes, connait bien les frères Kouachi, suspectés d’être les auteurs de l’attentat de Charlie Hebdo. Coulibaly avait le même gourou que Chérif Kouachi, Djamel Beghal, et tous trois ont été impliqués dans l’affaire du projet d’évasion de plusieurs détenus, dont Smaïn Aït Ali Belkacem. Le jeune homme, âgé de 32 ans, avait rencontré le président Sarkozy il y a cinq ans.

Afrique Monde avec agences

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*