France : Le terroriste Amedy Coulibaly a été enterré dans le cimetière parisien de Thiais

Amedy CoulibalyConformément à la loi, la ville de Paris était tenue d’accueillir la dépouille du djihadiste, tué le 9 janvier par le Raid dans l’assaut contre l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes.

L’enterrement s’est déroulé dans le plus grand secret. Amedy Coulibaly, tué le 9 janvier par le Raid dans l’assaut contre l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes, a été enterré vendredi matin à 6 heures dans le cimetière parisien de Thiais.

«Conformément à l’article L2223-3 du Code général des collectivités territoriales, qui dispose que “la sépulture dans un cimetière d’une commune est due aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile”, le service des cimetières de Ville de Paris a été légalement tenu de donner suite à cette demande», fait savoir la mairie . «Il a quitté l’institut médico-légal de Paris en tout début de matinée», a indiqué une source policière à l’AFP. Une deuxième source policière précise qu’il a été inhumé dans le carré musulman du cimetière.

La question du lieu de la sépulture est longtemps restée en suspens. Le corps du djihadiste est resté pendant près de deux semaines à l’institut médico-légal de Paris. Initialement, la famille Coulibaly souhaitait rapatrier la dépouille au Mali, le pays d’origine des parents. Tout était même prêt. Les restes du djihadiste devaient être acheminés mardi après-midi à Bamako à bord d’un vol Air France. Seulement, comme l’a révélé Le Parisien, les autorités s’y sont opposées à la dernière minute car Amedy Coulibaly n’avait pas la nationalité malienne. «Il sera enterré en France», annonçait jeudi le porte-parole du gouvernement.

Plusieurs options s’offraient alors à la famille. La commune où il est décédé ou celle où il résidait étaient tenues par la loi d’accueillir la dépouille du tueur. Mais un problème se posait pour déterminer le lieu de résidence. En effet, le dernier domicile connu d’Amedy Coulibaly est situé sur la commune de Fontenay-aux-Roses dans les Huats-de-Seine. Mais, selon la mairie, le logement était au nom d’Hayat Boumeddienne.

Or le couple n’était pas civilement marié. Légalement, rien n’obligeait la commune donc d’accueillir la dépouille. Restait donc le lieu du décès. L’Hyper Cacher est situé dans les limites de la ville de Paris. Finalement, c’est donc dans le cimetière de Thiais que repose le corps. Comme pour les frères Kouachi, la sépulture est anonyme.

Le Figaro

1 Comment

  1. Le résultat visé par les attentats est obtenu. La côte de popularité de Hollande monte selon les sondages et les médias. Bravo. Disons: à quelque chose malheur est bon.
    Netanyahou avait dit à Hollande de prendre garde à son soutien à la Palestine, qu’un soutien à ces musulmans peut lui coûter un attentat parce que ce sont des terroristes. Et les choses se passèrent exactement comme il l’avait prédit. Des « musulmans » perpétrèrent des attentats qui vont avoir pour résultat de retourner l’opinion française contre les musulmans et de rejeter le soutien à la Palestine. Bizarre non ? Des musulmans qui travaillent contre les intérêts de l’Islam, pour les intérêts de Netanyahou, et qui appliquent exactement ce qu’il avait annoncé pour repousser ce qu’il redoutait ?
    Bon disons, avec les médias, que cela n’a rien de bizarre, c’est juste une coïncidence. Et seuls les « cons » ne voient pas que c’est une coïncidence. Les gens « intelligents » trouvent que c’est tout à fait normal qu’il en soit ainsi. Et puis 50 chefs de gouvernement ne peuvent pas marcher pour rien.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*