France : L'investigation version Péan saluée dans «Le Point»

Le-Point_Patrick-Besson01Dans une chronique publiée par l’hebdomadaire «Le Point» du 4 décembre dernier, Patrick Besson (à ne pas confondre avec Patrick Buisson, l’ex-idéologue de l’extrême droite) affirme avoir lu «avec avidité» le dernier livre de Pierre Péan, «un journaliste d’investigation qui a du talent».

Patrick Besson, chroniqueur à l’hebdomadaire français Le Point (proche de la droite), a consacré sa chronique du 4 décembre dernier à l’auteur de «Nouvelles Affaires Africaines – Mensonges et Pillage au Gabon». Intitulé «Pierre Péan à l’œuvre», cet article dépeint avec gourmandise certains passages de ce «merveilleux, ironique, sensible, brutal et sincère feuilleton africain» qu’il dit avoir pris plaisir à lire.

Habitué des critiques littéraires acerbes et des polémiques publiques, Patrick Besson, également écrivain, s’intéresse notamment aux passages consacrés à Joséphine Bongo, première épouse du président Bongo, et à la démocratie gabonaise. Il estime que la qualité d’un écrit dépend de sa signature, de celui qui en est l’auteur. Pour lui, le livre de Pierre Péan portant sur le Gabon, le fonctionnement de la démocratie, les élections qui s’y déroulent comme celles de 1993 qui «ont tourné à la farce avant de se transformer en une tragédie» (des morts à Libreville, Port-Gentil et Oyem notamment, ndlr), est une œuvre à lire absolument. C’est, dit-il, «un récit tordant» dont il s’est toutefois gardé de traiter les passages consacrés aux origines d’Ali Bongo.

«Joséphine Bongo et ses amants tués ou gravement blessés»

Sur la première épouse du président Bongo, Joséphine, Patrick Besson a relevé le «magnifique portrait» que dresse Pierre Péan sur «la pétaradante dame, dont tous les amants furent tués ou gravement blessés». Il ajoute que «coucher avec une femme dont on sait que le mari va, le lendemain matin, tenter de vous liquider, c’est le moment d’essayer toutes les positions. Pierre, par un jeu subtil de miroirs, apparaît dans cette chronique enchantée, d’abord sous la forme d’un jeune africaniste enthousiaste, puis sous celle de best-seller enquêteur ronchon dont Bongo a tous les livres dans sa bibliothèque». Patrick Besson parle sans pudeur des infidélités de Joséphine Bongo révélées dans les deux livres de l’auteur intitulés «Affaires Africaines» et «Nouvelles Affaires Africaines – Mensonges et Pillage au Gabon».

Pour revenir à la démocratie, il affirme que Péan livre une vérité crue sur ce système. On bourre les crânes, on bourre les urnes, et après, on fracasse les deux. Puis, il s’interroge à propos probablement de la Françafrique «comment nos hommes politiques (français) ont-ils manqué de cœur au point d’accepter des valises dans lesquelles il y avait de l’argent pour des écoles et des hôpitaux qui ne seront jamais construits puisqu’il fallait payer les affiches du RPR, du FN et du PS ?» Besson ajoute qu’après avoir lu Péan, «il va être difficile de reprendre le chemin d’un bureau de vote, sauf peut-être en voiture officielle». Toutes truquées, les élections au Gabon depuis 1990 ?

Quelques «coups de canif» dans les côtes de Jeune Afrique

Au passage, le chroniqueur de «Le Point» donne des coups de canifs à l’hebdomadaire panafricain «Jeune Afrique» qui, dans l’une de ses dernières parutions a estimé que l’ouvrage controversé de Pierre Péan était «le scandale de trop». Pour Patrick Besson, «quand Jeune Afrique dit du mal d’un livre sur l’Afrique, il y a beaucoup de chances que ce livre contienne des vérités sur l’Afrique qu’on ne trouve pas dans Jeune Afrique, hebdomadaire qui semble s’intéresser davantage aux taux de croissance faramineux du continent noir qu’aux conditions de vie abominables de ses habitants». Et d’ajouter qu’il existe des journaux qui peuvent faire vider toute une salle pour un éloge imprimé sur quelqu’un !

Édité chez Fayard, le dernier livre de Pierre Péan est vendu à 18 euros (12 000 francs CFA). Plus de 30.000 exemplaires ont déjà été vendus. Un best-seller apparemment.

gabonreview

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*