Francophonie: Ouverture officielle du XVe Sommet à Dakar

Macky Sall sommet FrancophonieLe XVe sommet de la Francophonie a été officiellement ouvert samedi 29 novembre à Dakar devant une trentaine de chefs d’Etat des pays et amis de l’OIF.

Durant deux jours, les chefs d’Etat et de gouvernements se pencheront sur les questions de santé, notamment sur le virus Ebola, dont le président sénégalais, Macky Sall qui est le premier à discourir, a appelé les Etats membres et amis de la francophonie à se joindre aux efforts de lutte déjà engagés par la communauté internationale. Macky Sall a également saisi l’occasion pour donner le nom d’Abdou Diouf au Centre international de conférence de Dakar dans lequel se déroule la rencontre.

A la suit du président sénégalais, son homologue de la République démocratique du Congo a rendu un hommage au Sénégal. Joseph Kabila a indiqué qu’un défi important attend les participants, qui celui de trouver un successeur à Abdou Diouf, secrétaire général de l’OIF. Kabila a toutefois précisé qu’il ne s’agit pas de trouver uniquement un remplaçant à Abdou Diouf, mais de trouver un heureux successeur qui pourra conduire les destinées de l’organisation. Le président congolais a également évoqué la question des droits de l’homme et la santé dans les pays africains. Plusieurs chefs d’Etat doivent prononcer leur discours avant d’écouter celui d’adieu d’Abdou Diouf.

La cérémonie d’ouverture a été précédée d’une photo de famille qui a réuni les chefs de délégations des différents pays prenant part à la rencontre. «Femmes et jeunes en Francophonie: vecteurs de paix, acteurs de développement» est le thème du 15e Sommet de l’OIF.

PAR BABA MBALLO, ENVOYÉ SPÉCIAL À DAKAR

In the Spotlight

Salif Keita contre l’inaction suite au meurtre d’une albinos

by Babacar Diop in International 0

L’artiste malien Salif Keita est monté au créneau mardi pour défendre la cause des albinos, lui-même atteint d’albinisme. Il s’est indigné surtout de l’impasse dans laquelle se trouve la procédure judiciaire suite à l’assassinat de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*