Froid entre Nouakchott et Dakar : Les raisons de la brouille diplomatique

SENEGAL-mauritanieLa Mauritanie et le Sénégal seraient en froid diplomatique. La révélation est de EnQuête qui soutient que Nouakchott préfère un axe diplomatique renforcé avec Banjul plutôt qu’avec Dakar.

Expliquant les raisons de la brouille, le journal écrit qu’alors que tout semblait aller pour le mieux dans les relations entre le Sénégal et la Mauritanie, Nouakchott expulsait des pêcheurs sénégalais en mars dernier, quelques semaines après la visite du Président Macky Sall en Mauritanie pour « réchauffer les relations entre les deux pays ». Signe que la tension est devenue palpable, le Sénégal demande, en mi-juillet, aux éleveurs mauritaniens, dont la présence du bétail sur le sol sénégalais est jugée non conforme à la législation, de rentrer chez eux avec leurs animaux. Dès lors, note-t-on, un froid glacial s’est installé dans les relations diplomatiques entre les deux pays.

La réalité est que, avancent nos confrères, le Sahara occidental est la pomme de discorde entre les deux pays. La Mauritanie est particulièrement remontée contre le Sénégal après le 27e sommet de l’Union africaine au cours duquel la diplomatie sénégalaise a pesé de tout son poids pour un retour du Maroc au sein de l’union. Un retour mal vu par la Mauritanie qui soutient la République arabe sahraouie. D’ailleurs, rappelle le journal, quand le roi du Maroc avait dépêché, en juin dernier, une délégation afin d’en informer le Président mauritanien, celui-ci avait refusé de la recevoir, laissant à son ministre des Affaires étrangères le soin de s’entretenir avec ses envoyés spéciaux du roi Mohammed VI.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*