Frontière ivoiro-malienne: Libération de trois soldats ivoiriens retenus par des militaires maliens

Un-soldat-ivoirien-587x345_cTrois soldats ivoiriens retenus depuis dimanche soir par des militaires maliens à la frontière ivoiro-malienne ont été libérés mercredi, selon des sources sécuritaires.

Des soldats maliens ont ouvert mardi le feu sur un détachement des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI, armée) dépêchés à la frontière avec le Mali pour le rapatriement de trois des leurs retenus par l’armée malienne depuis dimanche.

Un élément de l’armée ivoirienne a été blessé à la suite de tirs libérés par des militaires maliens, qui accusent leurs confrères d’avoir franchi la ligne tampon entre les deux pays.

L’incident est survenu à Ouelli, une localité située à environ 50 Km d’Odienné (nord-ouest ivoirien) et à 25 Km de la ville malienne de Fakola (cible d’attaque terroriste en juin), où deux soldats et un policier ivoiriens ont été retenus par des militaires maliens.

Le policier retenu était en service à Odiénné (nord-ouest ivoirien), alors que que les deux autres militaires appartenaient au Bataillon de sécurisation du Nord-ouest (BSNO) de la Côte d’Ivoire.

OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*