Gabon: les journalistes dans le viseur d’Ali Bongo

Ali-Bongo-OndimbaLe Président Ali Bongo a mis en garde tout homme de média qui s’attaquerait à lui et à son entourage. Cette annonce intervient au moment où l’homme fort de Libreville fait face à la polémique soulevée par le journaliste français Pierre Péan sur les origines nigérianes de Bongo.

«La justice sera désormais systématiquement saisie, dès lors qu’il serait tenu à l’encontre du président de la République des propos diffamatoires, avilissants ou outrageants», a indiqué, lors d’une conférence de presse, le porte-parole de la présidence gabonaise, Alain Claude Bilie By Nze.

Depuis la révélation sur des faux diplômes d’Ali Bongo et sur ses origines biafraises par le journaliste français Pierre Péan, le président du Gabon fait face aux critiques de l’opposition et de certains médias. Cependant, Alain Claude Bilie By Nze indique que la liberté d’expression, «n’est pas la liberté d’injurier, de vilipender, de diffamer. Il n’y a pas de place au Gabon pour la démocratie de l’injure, de la haine, de l’invective, de la violence».

Alain Claude Bilie By Nze avertit: «La première institution de notre pays ne peut pas chaque jour, dans la presse écrite ou en ligne, faire l’objet d’attaques diffamatoires et infamantes, en toute impunité. Ceci doit s’arrêter».

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*