February 19, 2018
News Ticker

Gabon: Quand la présidence devient un nid d’homosexuels

Omar et Ali BongoGabon: Quand la présidence devient un nid d’homosexuels 

Que se passe t-il au Gabon après la mort de d’ Omar Bongo?

Voici la question que tous les observateurs de la vie politique et sociale du Gabon. Mes chers Lecteurs, les faits qui nous parviennent tous ces jours qui plongent dans la désolation et la peur. Pays stable depuis les années 70 grâce à la pugnacité d’Omar Bongo communément appelé “Petit Piment“. Le Gabon depuis peu de temps ne donne plus des bons signes aux admirateurs extérieurs, c’est triste et désolant.

On évitera de parler de grève et autres troubles du champs politique, mais d’un phénomène qui prend des proportions inquiétantes au Gabon : l’homosexualité à la Présidence de la République Gabonaise. Oui, aujourd’hui ce petit pays de l’Afrique Centrale devient un havre de l’homosexualité et pédophilie sans oublier les crimes rituels.
Un tableau sombre digne d’un film d’horreur vient de connaitre un nouveau tournant avec la sortie fracassante d’un gabonais très connu comme homosexuel assumer, M. Landry Mbeng (Lanlaire pour les intimes). 

Ce dernier nous apprend que la présidence gabonaise est devenue un nid d’homosexuels où Ali Bongo serait au centre de la nébuleuse. Au temps de son père, les rumeurs couraient que ce dernier couchait avec ses ministres. Ce dernier nous apprend que la présidence gabonaise est devenue un nid d’homosexuels où Ali Bongo serait au centre de la nébuleuse. Au Gabon, les ragots (Congossa) vont bon train dans la conscience populaire. Mais depuis la mort d’Omar Bongo, le vouile   est levé sur les choses cachées.

Le gabonais Lanlaire nous apprend alors que le Président gabonais est un homosexuel, une rumeur qui était déjà présent dans le marché du congossa au Gabon. Parmi ses amants, on compte les membres de son cabinet à savoir :

Maixent Accrobessi, Liban Soleyman, Seydou Kane 2 Maixent Accrobessi, Liban Soleyman, Seydou KaneMaixent AccrobessiLiban SoleymanSeydou Kaneet Ophianga. Mais la liste est très longue, car au secrétariat de la Présidence, on trouve Etienne Massard et les jeunes.

Le marché du congossa gabonais se souvient encore de la déclaration d’un homme politique qui dénonçait que les couches finissaient vite sur le marché  à cause des nouveaux acheteur émergents. Oui, le phénomène de l’homosexualité devient un fait total et normal. Oui, le phénomène de l’homosexualité devient un fait total et normal. Ces jeunes ont un petit nom aujourd’hui dans le marché du congossa local. Les JCD entendez par là les Jeunes Cadres Dynamiques, ces derniers sodomisent les filles pour oublier ce qu’ils subissent à longueurs des journées.

Sidonie OwéAu-delà de la pédophilie et l’homosexualité, le clan de la présidence gabonaise a aussi développer un réseau d’infidélité, nous apprenons ainsi que le Procureur Sidonie Owé entretient des relations sexuels avec #Accrobessi et bien d’autres. 

Comment un chef d’État peut-il développer ce genre de moeurs  dans un pays attaché à ses traditions ?

La Franc-maçonnerie devient un mobile d’asanssion  sociale le Gouvernement d’homosexuel nous affirme Lanlaire donc la star des manigances n’est autre que le frère du Président Landry Bongo patron des renseignements du Gabon.

Le pouvoir homosexuel devient une norme où chaque personne qui veut voir le soleil doit perdre sa virginité anale sans quoi pas de promotion. Si la Franc-maçonnerie permet à certains pays de l’Occident de se développer en Afrique et notamment au Gabon cette secte engendre des Pédés et homosexuels de masse.
Landry MbengLandry Mbeng devient un évangéliste de la vérité sur ses pratiques au Gabon. Alors, la question qui intéresse les Gabonais aujourd’hui est de savoir que deviendra ce pays et nos enfants si Ali Bongo fait encore   7 ans de plus au pouvoir ?

Pouquoi les medias locaux n’en au Gabon parlent pas ?

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


Close