Gadio risque gros !

La justice américaine ne plaisante pas quand il s’agit des questions de corruption ou de celles mettant en cause les intérêts américains. C’est pourquoi les conseillers de Cheikh Tidiane Gadio auront du fil à retorde face aux accusations graves contre leur client.

Le procès du Dr Cheikh Tidiane Gadio a été renvoyé sur demande de ses avocats qui, en même temps aurait demandé la levée du régime de résidence surveillée de leur client.
L’acte d’accusation mis sur la table du juge américain serait un document de 18 pages.
Il s’agit entre autres des chefs d’accusation de corruption, de complicité, de blanchiment de capitaux…

Dans un système de cumul des peines, la sanction sera lourde, si sa culpabilité est retenue. Il risquerait une condamnation qui avoisinerait les 20 ans et une forte amende.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*