Gambie: Comment le capitaine Musa Savage a sauvé le pouvoir de Jammeh

Si le président gambien n’a pas perdu le pouvoir mardi 30 décembre 2014, c’est notamment grâce au capitaine Musa Savage
Si le président gambien n’a pas perdu le pouvoir mardi 30 décembre 2014, c’est notamment grâce au capitaine Musa Savage
Si le président gambien n’a pas perdu le pouvoir mardi 30 décembre 2014, c’est notamment grâce au capitaine Musa Savage

Si le président gambien n’a pas perdu le pouvoir mardi 30 décembre 2014, c’est notamment grâce au capitaine Musa Savage, qui a déjoué le complot de coup d’Etat auquel, il était impliqué au départ.

Le site Gainako.com qui cite des sources anonymes, rapportent que c’est grâce au capitaine Musa Savage, que Jammeh a pu sauver son pouvoir.

Repris par le portail sénégalais seneweb.com, le site explique que le capitaine Savage avait établi un accord avec les assaillants et devait leur permettre d’accéder au palais présidentiel. «Au parfum des moindres détails du plan, il les a attirés aux abords du palais pour lancer une contre-attaque. Musa Savage, dont Jammeh s’était brutalement séparé, a profité de cette occasion pour être à nouveau dans ses bonnes grâces», relate le site.

Seneweb de rapporter que le rapport de Banjul explique qu’initialement le capitaine Savage faisait partie du coup avant de trahir et d’abattre le capitaine Lamine Sanneh et trois autres de ses hommes. Les putschistes qui pensaient s’emparer sans grand bruit du palais présidentiel ont été pris au dépourvu par le capitaine Savage, révèle le site.

Ainsi, Jammeh a échappé au pire. Ce mercredi, le président gambien est arrivé sous bonne escorte de militaires tchadiens. Il a été conduit à son palais dans une voiture banalisée.

Baba Mballo
© OEIL D’AFRIQUE

In the Spotlight

Cdc : Cheikh Ba remplace Aliou Sall

by bishba in A LA UNE 0

Cheikh Bâ, qui était jusqu’ici Directeur des Impôts et Domaines, remplace Aliou Sall à la tête de la Caisse des dépôts et Consignations (Cdc), selon iRadio. Pour rappel, le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*