Gambie : entre intox et désinformation, la guerre se prépare

Gambie : entre intox et désinformation, la guerre se prépare

Plus la date fatidique du 19 janvier approche, plus les informations fusent de toute part.   Il est même fait état d’une intervention déjà en cours en Gambie.

Aucune information officielle concernant ce qui se passe en Gambie n’ayant été donnée, les commentaires vont bon train.

Pour couper à ces commentaires aux relents de rumeurs, la direction de l’Information et des Relations Publiques des forces armées (DIRPA), qu’on essaie de joindre depuis cet après-midi pour recouper des informations faisant  état de déploiement de soldats sénégalais près de la frontière nord gambienne, a préféré s’épancher chez nos confrères de la BBC.

Et c’est pour confirmer que les opérations de planification en vue d’une intervention militaire ont commencé. Et que, « c’est le général François NDIAYE, chef d’Etat-major de l’armée de terre qui dirigera les troupes sénégalaises».

Comme en Côte d’ivoire où les médias avaient fortement participé à déstabiliser ce qui restait de l’armée ivoirienne fidèle à Laurent Gbagbo, le même scénario se passe en Gambie.

Avant les coups de feu, prévus selon nos informations après minuit, l’intox et la désinformation pour mieux éprouver l’adversaire.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*