Gambie : Yahya Jammeh refuse de rendre les corps des putschistes

7466831-11507765Depuis plus d’un mois, le dictateur gambien, Yahya Jammeh, retient à Banjul les corps de trois hommes tués lors de la tentative de coup d’Etat avortée du 30 décembre dernier. Il s’agit des dépouilles de Njaga Jagne, un capitaine en service actif dans la National Guard américaine, du lieutenantcolonel Lamin Sanneh, ancien commandant de la garde présidentielle gambienne et d’Alhagie Nyass, un ancien de la défunte gendarmerie gambienne. EnQuête indique que toutes les tentatives des familles de ces trois hommes, dont les circonstances de leur mort sont des plus mystérieuses, sont restées vaines. Comme réponse, le dictateur de Banjul fait monter des sentinelles armées jusqu’aux dents là où les corps des malheureux assaillants sont conservés, à la morgue de l’hôpital universitaire Francis Small de Banjul. Même les requêtes officielles des autorités américaines sont restées sans suite, car Njaga Jagne et Lamin Sanneh sont aussi des citoyens américains.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*