GASTON MBENGUE: « Je n’ai pas de problèmes avec Aziz Ndiaye, c’est mon neveu. »

GASTON MBENGUEInvité de l’émission « Opinion » sur Walf Tv, le promoteur Gaston Mbengue est revenu sur un différend qu’on dit exister entre lui et Aziz Ndiaye, un autre promoteur. « On s’était entendus pour plafonner les cachets à 75 000 000 F et Aziz Ndiaye s’est levé pour dire : “les lutteurs valent plus de 200 millions”. »

A la question de Ndèye Astou Guète de savoir s’il n’a pas été floué par les autres promoteurs, Gaston Mbengue, de répondre : « Ils ne m’ont trompé puisque ma connaissance du monde de la lutte est telle que je ne faisais que les aider. Il arrive toutefois qu’on puisse se tromper »

Poursuivant son argumentaire, M. Mbengue de dire : « Personne ne peut me piéger. Moi dire et me dédire, je suis véridique et j’aimerais que Dieu me maintiennent tel que je suis jusqu’à la fin de ma vie. »

Gaston Mbengue n’a toutefois pas manqué de déplorer l’attitude de certains promoteurs : « C’est plus grave car lorsque les caméras sont braqués sur eux, ils se mettent à dire n’importe quoi, qu’ils n’ont pas perdu d’argent, alors que cela ne correspond pas à la réalité. Il y a des gens qui paient leurs billets qui sont aux annexes loges, des milliardaires bien plus riches qui nous suivent tranquillement et qui ne font pas beaucoup de bruits. »

Revenant sur le cas Aziz Ndiaye qui a en ce moment le vent en poupe pour ce qui concerne l’organisation des combats, Gaston de dire : « Je n’ai pas de problèmes avec Aziz Ndiaye, c’est mon neveu. Lorsque je suis passé récemment sur Tfm, c’est son père Aladji Alé Ndiaye qui m’a appelé pour me dire qu’Aziz Ndiaye va venir me présenter ses excuses.

Ce sont juste des gens autour du monde de la lutte qui nous mettent en mal. La lutte, c’est comme la politique, il n y a que des hypocrites, ils ne croient en rien. »

Gaston Mbengue et les patrons de chaînes de télévision

Lorsqu’on l’accuse d’avoir des rapports difficiles avec les patrons de télévisions, Gaston Mbengue dégage en touche. Abordant son différend avec la Rts, le promoteur de dire que l’ancien Directeur général, Babacar Diagne est son ami (il vient d’ailleurs d’une visite en Gambie où celui-ci est le nouvel ambassadeur du Sénégal).

Mais, s’empresse t-il de préciser que celui qui le combattait, était Abdoulaye Fofana Seck , alors que c’est lui qui l’avait d’ailleurs réconcilié avec l’ancien DG.

Sur l’actuel DG, Racine Talla qu’il dit être son neveu, Gaston Mbengue avoue ne pas l’avoir pour le moment rencontré.

Abordant ses rapports avec Sidy Lamine Niasse, Gaston Mbengue dira de celui-ci qu’il est « bizarre ». « Il pensait qu’il pouvait tout avoir avec sa télé », ajoute t-il.

Relatant des bisbilles qu’il a eues avec lui, le promoteur de lutte a dit que Walf est venu à son combat, mais, le soir même, Sidy Lamine Niasse s’est invité sur son plateau pour l’attaquer. Ce qui l’a naturellement poussé à répondre.

« J’ai répondu et les hypocrites se sont mis à dire : « il répond au marabout » alors que le marabout est une personne comme nous », fait savoir, tout en faisant remarquer : « quand il a eu affaire au fisc, je suis allé le soutenir malgré tout »

Sur le cas El hadji Ndiaye de 2 S TV, il dira : « jamais on ne me reprendra en train de polémiquer avec lui. Je respecte sa femme et son fils Abdoul. Je le lui ai d’ailleurs dit quand on s’est appelé au début du Ramadan »

Abordant ses rapports avec Youssou Ndour qu’il appelle son « ami », Gaston Mbengue, de déplorer le changement de cap de sa chaîne de télé qui le zappe systématiquement lui et ses combats. Et pourtant, fait-il remarquer :

« Youssou m’appelait presque tout le temps autour d’une heure du matin. Mais ça fait longtemps que je ne l’ai pas eu, même si je comprends que maintenant il est ministre, il a peut-être un emploi du temps chargé qui ne lui permet plus de faire cela »

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*