GESTION DE LA MAIRIE DE DAKAR Khalifa Sall, accusé de gré à gré

maire de Dakar, Khalifa SallLe maire de Dakar, Khalifa Sall est accusé d’être un as du gré à gré dans sa gestion de la mairie de Dakar. Il reconnaît et explique pourquoi il n’use pas d’appels d’offres.

Profitant de la réunion du Conseil municipal de Dakar, le maire, Khalifa Sall a répondu à ses détracteurs qui l’accusent d’être un as du gré à gré. Khalifa Sall soutient qu’il ne veut pas d’appels d’offres.

« Dans les écoles, pour 6 milliards de marché, les gens ont gagné et ils n’étaient même pas capables de réparer 3 classes. Dans Dakar, il y avait 38 écoles qui étaient fermées parce les gens ont enlevé les toitures et n’ont pas terminé », explique-t-il.

« Nous avons dit à la Dcpm (Direction centrale des marchés publiques) qu’on ne fait plus d’appels d’offres et elle a validé. On ne peut pas être épinglé. Ces marchés-là, ce sont des marchés qui sont autorisés par la Dcmp. S’ils ne sont pas autorisés, ils n’ont pas lieu et on a vu que ça dans des marchés pour les écoles. Car on veut faire les uniformes scolaires, les gazons synthétiques », se défend-t-il.

Nettali

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*