Ghana: John Mahama sollicite l’assistance financière du FMI

Le président ghanéen John Dramani Mahama
Le président ghanéen John Dramani Mahama
Le président ghanéen John Dramani Mahama

Le Ghana a l’intention de conclure avec le Fonds monétaire international (FMI) d’ici mars 2015, un accord sur une assistance financière en vue de stabiliser son économie et de stimuler le rythme des réformes.

«Le Ghana s’est engagé dans un programme d’aide avec FMI, et nous sommes confiants que nous allons parvenir à un accord à ce sujet à la fin du trimestre en cours», a déclaré John Mahama, Président du Ghana.

Le gouvernement ghanéen vise notamment à réduire la masse salariale du secteur public à 40,5 % des recettes fiscales en 2015, contre 49,3% en 2014.

Selon les estimations actuelles, le PIB du Ghana, qui est considéré comme une des démocraties les plus stables en Afrique,  a crû de 7,5% par an au cours de la dernière décennie grâce notamment à d’importantes exportations d’or, de cacao et aussi de pétrole que le pays a commencé à produire en 2010.

Toutefois, les prévisions indiquent que la croissance devrait ralentir fortement en 2015 vu que le gouvernement peine à contenir l’inflation, le déficit budgétaire et le ratio dette-PIB. En 2014, la  monnaie nationale, le Cedi, avait chuté de 31%.

Dès août 2014, le président ghanéen avait annoncé que son pays avait besoin de l’assistance du FMI pour mener à bien des ajustements structurels. Le but est d’arriver à un équilibre du budget pour les prochaines années et freiner ainsi la chute de la monnaie locale.

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*