Ghana : la faim coûte 2,6 milliards $

ghanaeenne et bebeUne étude commandée par l’Union Africaine (UA) au Ghana et intitulée “The Cost of Hunger in Africa” évalue le coût de la faim dans ce pays à 2,6 milliards de dollars chaque année.

Selon la coordonnatrice du Programme alimentaire mondial (PAM) pour le Ghana, Vera Boohene, les fonds injectés dans la lutte contre la malnutrition représente 6,4% du PIB, le produit intérieur brut.

Mme Boohene explique qu’en plus d’être un problème de santé publique, la malnutrition constitue un lourd handicap économique pour le pays.

“Cela nous permet de dire aux gouvernements que la malnutrition vous coûte des sommes astronomiques”, a -t-elle affrimé.

Le rapport publié le 02 août indique que les secteurs de la santé, de l’agriculture et de l’éducation sont les plus touchés par les conséquences de la malnutrition.

Malgré l’existence d’un système de sécurité sociale, le PAM estime que dans les provinces du Nord, un tiers des enfants restent malnutirs.

La directrice de la division pour les politiques sociales à la Commission économique pour l’Afrique de l’ONU, Takyiwaa Manuh, exhorte le gouvernement ghanéen à mettre en place des partenariats stratégiques avec le secteur privé pour venir à bout de ce phénomène.

L’UA, en partenariat avec le PAM, a commandé cette étude dans plusieurs pays en Afrique dans le cadre de son Agenda 2063, plan d’action sur 50 ans “pour construire une Afrique prospère et unie”.

BBC

No Picture
In the Spotlight

«Vivre riche» en Côte d’Ivoire -Médiapart

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Tënk & Mediapart « Rolex le Portugais » et ses amis ne sont pas des enfants de chœur : à Abidjan, ils vivent d’arnaques aux Européens et le justifient par « un retour de la dette coloniale ». Mais [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*