Gorgui Dieng, le nouveau sénégalais en NBA, Obama en rêvait «un fils préféré du Sénégal» selon lui.

La « Draft » NBA 2013 s’est déroulée ce 28 juin à Brooklyn. Cette loterie, qui permet aux équipes de la Ligue nord-américaine de basket-ball de recruter les meilleurs jeunes joueurs, a souri à Gorgui Dieng. L’intérieur sénégalais a été recruté à la 21e place par les Timberwolves de Minnesota. Pourtant, Barack Obama, le président des Etats-Unis, espérait un autre sort pour cet intérieur de 23 ans… Explications.gorgui dieng

Si vous ne connaissez pas Gorgui Dieng, basketteur sénégalais de 23 ans, Barack Obama, le président des Etats-Unis, lui, le connaît. Le chef d’Etat américain, en déplacement au Sénégal, a évoqué la draft NBA lors d’une conférence de presse, ce 27 juin. Barack Obama a souhaité que les Bulls de Chicago, son équipe de basket préférée, recrute l’intérieur de 211 cm : « Une équipe va prendre une sage décision en recrutant un des fils préférés du Sénégal, Gorgui Dieng. C’est un formidable joueur de grande taille et peut-être que les Bulls de Chicago le prendront. »

Expédié à Minneapolis

Le vœu du président Barack Obama, grand fan de basket-ball, n’a toutefois pas été entendu. Gorgui Dieng a bien été « drafté », mais par le Jazz d’Utah, avant d’être expédié à Minnesota, chez les Timberwolves, dans le cadre d’un échange de joueurs (une partique très courante en NBA).

Le Sénégalais a en effet été recruté à la 21e place de la draft 2013 ce qui lui assure un contrat de trois ans en NBA, si tout se passe bien. A Minneapolis, au sein d’une équipe en manque de résultats, Gorgui Dieng devra pourtant se battre pour grappiller du temps de jeu et progresser. Chez les « Wolves », les joueurs de grande taille sont nombreux avec notamment Kevin Love, Chris Johnson, Nikola Pekovic et Greg Stiemsma.

Un champion universitaire

Mais Gorgui Dieng a l’habitude de la concurrence impitoyable aux Etats-Unis. Le natif de Kébémer est parti là-bas en 2009, après avoir été repéré lors du camp d’entraînement « Basketball without borders » de la NBA, organisé en Afrique du Sud. Durant les quatre années qui ont suivi, le Sénégalais a achevé sa scolarité puis suivi des études tout en récitant ses gammes de basketteur.

A Louisville, dans le Kentucky, Gorgui Dieng a ensuite pris de l’ampleur. Il a connu l’apothéose en 2013, lorsque les Cardinals, son équipe, ont remporté le très populaire et très disputé championnat universitaire de basket-ball (NCAA). En finale, face aux Wolverines de Michigan, l’intérieur avait réussi un match complet avec 8 points, 8 rebonds, 6 passes et 3 contres.

La tradition sénégalaise en NBA se perpétue

Gorgui Dieng, qui ne sera peut-être pas présent avec les Lions de la Téranga lors de l’Afrobasket 2013, s’est donc déjà bâti une solide réputation outre-Atlantique. Il perpétue ainsi, quoiqu’il arrive, la tradition des intérieurs sénégalais en NBA. Il succède en effet à des joueurs comme DeSagana Diop, Boniface Ndong, Makhtar Ndiaye, Mamadou Ndiaye, Mouhamed Sene, Cheick Samb, Hamady N’Diaye ou Pape Sow…

Source: RFI

In the Spotlight

Vidéo- Assane Diouf change de look et reprend du service.

by bishba in FAITS DIVERS 0

Related Posts:DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Les élections législatives peuvent-elles se tenir le…Direct – Emmanuel Macron : «Je mettrai tout…17 novembre 1986 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*