Grâce à leur «HELP» géant sur le sable, trois naufragés secourus sur une île déserte du Pacifique

Une embarcation avec trois personnes à bord a chaviré, mardi, à cause d’une vague. Les trois marins ont réussi à nager plusieurs kilomètres pour rejoindre la plage de l’île déserte de Fanadik, dans l’océan Pacifique. Les naufragés, qui avaient signalé leur présence par le mot « HELP » écrit sur la plage grâce à des bouts de palmier et leurs gilets de sauvetage, ont pu être secourus jeudi rapporte CNN.


Les naufragés, qui avaient signalé leur présence par le mot «
HELP
» écrit sur la plage grâce à des bouts de palmier et leurs gilets de sauvetage, ont pu être secourus jeudi. AFP PHOTO / NAVY MEDIA CONTENT OPERATIONS / ENSIGN JOHN KNIGHT

AFP
Sauvetage de dingue la semaine dernière sur une île déserte du Pacifique. Jeudi, trois jours après avoir échoué sur l’île Fanadik, trois hommes ont été secourus par la marine et les garde-côtes américains. Ils ont été repérés grâce à ce SOS « HELP » inscrit sur le sable à partir de branches de palmiers et des gilets de sauvetage.

Depuis la disparition de l’embracation, plusieurs navires avaient mené des recherches dans un rayon de près de 300 kilomètres. Jeudi, ils ont été repérés par l’équipage d’un avion de Navy, de la base de Misawa au Japon, qui a transmis l’information aux sauveteurs de l’île de Guam.

Les naufragés, qui avaient signalé leur présence par le mot «
HELP
» écrit sur la plage grâce à des bouts de palmier et leurs gilets de sauvetage, ont pu être secourus jeudi. AFP PHOTO / NAVY MEDIA CONTENT OPERATIONS / ENSIGN JOHN KNIGHT

http://www.lavoixdunord.fr/

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*