GRAND ORAL DE MIMI DEVANT L'ASSEMBLEE, CE JOUR Yoonu Yokkuté bis répétita

Aminata Mimi TouréAprès le Yoonu Yokkuté version Abdoul Mbaye présenté devant la représentation parlementaire, le 10 septembre 2012, voilà le Yoonu Yokkuté , version Mimi Touré pour ce jour, lundi 28 octobre 2013. Treize mois et deux semaines après la première déclination, devant la douzième législature, de la vision de redressement économique et social du Sénégal dictée par l’actuel homme fort du Sénégal, Macky Sall,  l’Assemblée nationale est conviée à un autre exercice d’examen et de débats autour d’une stratégie qualifiée de « voie du progrès » mais qui semble bien effritée au contact de la réalité du terrain. A la différence par ailleurs que cette fois-ci, le pilote n’est point un banquier  sans ancrage politique mais un pur produit du mouvement de gauche, membre du parti au pouvoir,co- rédactrice par surcroît du fameux Yoonu Yokkuté.

Moins de vingt mois après l’élection de Macky Sall comme quatrième président du Sénégal, l’Assemblée nationale, forte de 150 députés dont près des 4/5 font partie de la coalition présidentielle Bennoo Bokk Yaakaar, est encore appelée en plénière pour une autre présentation du programme Yoonu Yokkuté.

Conformément à l’orthodoxie républicaine qui établit que tout nouveau Premier ministre fait sa déclaration de politique générale devant la représentation parlementaire. Abdoul Mbaye, le premier chef de gouvernement sous Macky Sall, s’était sacrifié à cet exercice le 10 septembre 2012, son successeur Aminata Touré suit ses pas ce jour, lundi 28 octobre 2013, devant la représentation parlementaire. Quelque 13 mois et 02 semaines après la première déclination de la vision de redressement économique et social du Sénégal dictée par l’actuel homme fort du Sénégal, la douzième législature va devoir assister à une sorte de… remake du fameux Yoonu Yokkuté.

A la différence près que cette fois,  la vision du chef de l’Etat sera portée devant l’Assemblée nationale non pas par un banquier émérite, sans culture politique avérée, mais bien plutôt par une militante du parti au pouvoir (l’Alliance pour la République), doublée de surcroît d’une posture de co-conceptrice de cette « voie du progrès » si précieuse aux yeux de Macky Sall et des « Apéristes ».

Présentée dans un contexte économique et social qui ne diffère guère de celui de septembre 2012 (cherté du coût de la vie et détérioration continue de la qualité de vie, persistance de la crise de l’emploi et chômage endémique, inondations et retour progressif des délestages d’électricité…), le grand oral de Mimi Touré est parti pour être un véritable test pour l’ex-garde des Sceaux, ministre la Justice.

Guettée sur bien de dossiers chauds (comme l’a montré à juste titre Bacary Domingo Mané dans un article publié dans Sud Quotidien et intitulé Déclaration de politique générale : Ce qui attend Mimi), Mme le Premier ministre va devoir affronter l’Assemblée nationale en imprimant sa … griffe à une « voie du progès » si chère à son patron de Président, mais qui reste encore énigmatique pour bien des Sénégalais.

En dépit des mesures déjà mises en branle pour alléger les souffrances des populations : baisse de la fiscalité sur les salaires, couverture maladie universelle, bourse de sécurité familiale, diminution relative de certains prix de denrées. Mimi Touré avait déjà levé un coin du voile sur sa démarche de chef de gouvernement, lors de sa première sortie publique, en parlant d’accélération de la cadence dans l’exécution de la vision du chef de l’Etat. Ce qui revient à dire qu’au-delà qu’un remake du Yoonu Yokkuté devant la représentation parlementaire, le grand oral de Mimi Touré se doit d’être au moins, sur un point, tout à l’opposé de la déclaration de politique générale d’Abdoul Mbaye qui avait été évasive sur l’échéancier et les délais de réalisation du Yoonu Yokkuté…

En attendant de voir autre chose que des professions de foi sans emprise sur le vécu des populations.

Moctar DIENG Sudonline

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*