Grand-Yoff le mal loti !!!

Grand-Yoff Debout
Grand-Yoff Debout
Grand-Yoff Debout

Faute d’une absence de lycée dans un quartier aussi populeux situé au coeur de Dakar. Elèves et étudiants de Grand-Yoff sont obligés de se débattre dans les transports, au jour le jour afin d’honorer leurs études. Le poste de santé qui faisait aussi office de maternité à côté de la mosquée des HLM Patte D’Oie, fermé depuis deux ans. Le terrain de football de l’ASC Grand-Yoff toujours occupé.

Le marché et les routes de la localité de plus en plus chaotiques. Un poste de police débordé, à la place d’un commissariat. Le calvaire des inondations plus présent que jamais …

Il n’y a que le bus n° 8 en provenance de Yoff qui assure la navette pour une population estudiantine de milliers de jeunes filles et garçons. Entre Yoff et Grand-Yoff, un car est déjà rempli à hauteur de la Foire de Dakar, pour qui connait la zone.

Même si Dakar Dem Dikk avait fait l’effort de fournir deux bus afin de faciliter la liaison. Le comble de l’ironie est qu’un ” dos de chameau ” à la place d’un ” dos d’âne “, à hauteur de l’hôpital CTO les a ramené au garage.

Déjà que c’était du matériel vétuste, rempli à ras-bord comme d’habitude. Ce qui est inadmissible mais presque logique dans une commune où la mairie ne fait que briller par sa suffisance et son amateurisme.

Des élus locaux cloîtrés dans leur bulle utopique garnie d’une superbe vision, toujours aussi perfectionnistes dans le clientélisme et la forfanterie.

Le concret, ils l’ignorent sauf lorsqu’il s’agit d’octroyer des bourses pour des échanges entre jeunes grand-yoffois et n’importe quelle autre ville au monde. Ce sont toujours et encore leurs propres enfants et leurs proches qui en bénéficient. N’ayant pas le bagage intellectuel requis, ils disparaissent dans la nature et deviennent immigrés dans ces pays, faisant avorter des projets qui étaient partis pour profiter à toute la jeunesse de la localité. Détériorant au passage l’image du Sénégal, sans état d’âme.

Grand-Yoff Debout lance un appel à toute la jeunesse grand-yoffoise, dakaroise, sénégalaise, afin de se lever comme un seul homme, et de prendre NOTRE destin en main. Voilà pourquoi nous soutenons l’initiative des jeunes de Grand-Dakar ” JOTNA defal sa gox “.

Le népotisme passe quand la masse complice continue de croiser les bras. Fermer les yeux est une forme de lâcheté comme abdiquer devant cette injustice grandissante qui ne dit pas son nom. Si s’offusquer est un devoir, alors se rebiffer devient un acte citoyen !

L’homme providentiel n’existe pas, c’est l’union qui fait la force !!!

Grand-Yoff Debout : grandyoffdebout@yahoo.fr

Bocar Gueye

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*