Grève des pharmaciens : l’alerte de l’ADAE/J

Les informations font état d ‘une prochaine grève imminente décrétée par l’ordre des pharmaciens du Sénégal.
Le prétexte de ces crimes en phase de planification n’est rien d’autre qu’une grâce « accordée » à un délinquant auteur de vente de médicaments frauduleux, alors que l ‘État a ouvert une enquête pour élucider cette affaire. Tout le monde étant au courant de cette affaire dite des fraudes sur la grâce qui avait vu l ‘inculpation de plusieurs concernés et dont l’ enquête suit toujours son cours.

Alors que vaut cette volonté de mener plusieurs patients vers la mort certaine. Aimez vous réellement votre pays et vos compatriotes pour prendre une décision aussi criminelle et dont le coup macabre est largement disproportionnée par rapport à l’avantage que cela peut vous rapporter, s’il y’en a, j’en doute, bien sûre.
Nous interpellons toutes les organisations des droits de l’homme, de la société civile, Mame Mactar Gueye Jamra, Amnesty internationale, les organisations internationales, le Président de la République, le Gouvernement du Sénégal, le Ministre de la Justice, les organisations de défense des droits des malades…de s ‘organiser afin de recenser toutes les personnes malades qui souffriront ou périront faute de médicaments, conséquence de cette grève annoncée de la honte afin que les auteurs, les initiateurs et les instigateurs de cette tentation rebelle dénudée de sentiment patriotique soit tous traduits devant les Tribunaux.
Me Diaraf SOW SG parti ADAE/J

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*