Groupe consultatif de Paris : Les gains, les dépenses…

Le Sénégal a obtenu plus que ce qu’il attendait à l’issue du Groupe consultatif de Paris, tenu il y a quatre ans, le 24 février 2014. Alors que ses partenaires s’étaient engagés pour 3729 milliards de francs Cfa, le gouvernement s’est retrouvé avec 4610 milliards. Soit un taux de concrétisation de 124% pour le financement du Pap 2014-2018 du Pse.

Le Soleil, qui donne l’information dans son édition de ce vendredi, souligne que la Banque mondiale est le plus gros contributeur avec la mise à disposition de 886 milliards 951 millions 509 mille 080 francs Cfa. Viennent ensuite, pour fermer le podium des grands donateurs, la Banque islamique de développement (Bid, environ 871 milliards) et l’Agence française de développement (Afd, près de 714 milliards).

Le journal souligne que ces fonds sont allés en priorité (83,18%) à six secteurs : infrastructures de transport, énergie, hydraulique et assainissement, agriculture, santé et protection sociale et éducation et formation.

In the Spotlight

Les gros porteurs en grève à partir de ce lundi

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Les gros porteurs entament à partir de ce lundi une grève sur toute l’étendue du territoire national. Gora Khouma et ses camarades fustigent ainsi la reculade de l’Etat du Sénégal dans l’application du règlement 14 de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*