Guinée: Le PNUD appelle à une intervention urgente

Vérifications des symptômes du virus Ebola à l’aéroport de Conakry, en GuinéeLa crise de la santé en Guinée, imprègne désormais tous les aspects de la vie des gens. C’est la conclusion du directeur du bureau du PNUD pour la politique et les programmes de soutien face au nombre élevé de nouveaux infectés depuis quelques jours en Guinée. Le technocrate estime qu’il faut une intervention urgente pour sauver l’économie guinéenne.

Le  directeur du bureau du PNUD pour la politique et les programmes de soutien relève qu’Ebola paralyse les services de santé, mais entraine également la fermeture des entreprises. Pour lui, cela perturbe la production, la vente et l’exportation de produits alimentaires de base, et affecte la scolarisation à tous les niveaux.

De ce fait, il appelle à une intervention urgente pour empêcher l’économie guinéenne qui risque de s’effondrer sous l’impact de l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola. Selon le responsable du PNUD, la croissance du PIB en Guinée, en Sierra Leone et au Libéria a diminué de 2 à 3% depuis le déclenchement de l’épidémie.

En effet, le trafic de conteneurs dans le port de Conakry, est en baisse d’un tiers, tandis que l’aéroport de la capitale guinéenne reste vide aux deux tiers. Les secteurs agricole et minier ont été aussi touchés.

Du côté des autorités guinéennes, on plaide pour un traitement pluridimensionnel de la crise sanitaire de son pays.

Au niveau du PNUD, on pense que pour stopper la propagation de la maladie, il faut cerner les domaines de l’information et la participation communautaire, l’accès aux services de base et les services de police et de sécurité.

© OEIL D’AFRIQUE

In the Spotlight

Drépanocytose: Un million de Sénégalais touché

by bishba in SANTE 0

Un million de Sénégalais souffre de la drépanocytose. Les patients rencontrent des difficultés pour se soigner au motif que le Sénégal ne dispose que de deux centres de traitement qui se trouvent à Dakar. Ce [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*