Guinée : Opération de ratissage à la frontière avec la Sierra Leone pour mettre un terme à Ebola

EbolaEbola – Depuis le début de la semaine, le gouvernement guinéen mène une opération de ratissage à grande échelle dans la préfecture de Forécariah, située près de la frontière avec la Sierra Leone.

Pour le Coordinateur préfectoral de la riposte contre Ebola, Dr Abdourahamane Batchily, cette opération, qui a déjà permis le découverte de 22 malades dont 5 porteurs du virus Ebola, va durer 21 jours, afin d’inviter les populations de cette zone à limiter leur déplacement.

M. Batchily a indiqué que les populations doivent rester dans leurs localités respectives pour respecter la période d’incubation de la maladie en vue de permettre à la Guinée de mettre un terme à l’épidémie.

La préfecture de Forécariah a motivé cette démarche des autorités guinéennes avec l’appui des partenaires de santé, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Médecins sans frontières (MSF) et CDC-Atlanta.

Quatorze mois après après l’apparition du virus Ebola en Guinée, des cas confirmés sont déclarés encore chaque jour pendant qu’au Libéria voisin, la fin de la maladie a été déclarée la semaine dernière.

Dans la préfecture de Boké, situé à près de 200 km de Conakry, la capitale guinéenne, trois cas confirmé dont un décès à la date du 15 mai, selon des sources médicales. A Conakry, un nouveau cas vient d’être signalé dans la commune de Dixinn, à en croire les autorités chargées de la riposte contre l’épidémie.

Les autorités expliquent que ces cas découleraient de la mobilité des contacts, dont certains échappent à la vigilance des équipes médicales.

Le bilan global de l’épidémie d’Eboa en Guinée publié à la date du 15 mai est de 3.189 cas confirmés dont 1.982 décès.

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*