HRW : "le Soudan renvoie des Erythréens"

eritrea refugiesL’ONG Human Rights Watch (HRW) dénonce le rapatriement de centaines d’Erythréens par le Soudan.

“Le Soudan a renvoyé en mai des centaines d’Erythréens dans leur pays, où ils sont à la merci d’abus de la part d’un régime répressif”, a déclaré l’ONG qui considère que Khartoum viole ainsi les lois internationales.

L’ONG de défense des droits de l’Homme assure que le Soudan a renvoyé en mai au moins 442 Erythréens, dont six réfugiés enregistrés auprès de l’ONU.

Le Soudan est une étape clé pour les Erythréens et d’autres réfugiés de la région tentant de rejoindre l’Europe.

La plupart de ceux qui ont été renvoyés par le Soudan avaient été arrêtés alors qu’ils tentaient de traverser la frontière avec la Libye, au nord du Soudan.

“Les lois internationales interdisent également la déportation, le retour ou l’expulsion forcée de qui que ce soit vers un endroit où ils risquent d’être tués, torturés ou maltraités”, relève HRW.

Le régime au pouvoir en Erythrée est notamment accusé de retenir dans ses geôles des milliers de prisonniers politiques.

Selon l’ONU, environ 5.000 Erythréens quittent chaque mois leur pays en quête d’une vie meilleure, ce qui en fait un des plus importants contingents de migrants risquant le périlleux voyage jusqu’en Europe.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*