Hsf répond à Mankeur Ndiaye sur la nationalité de Ousmane Seck, condamné à mort en Indonésie…

mankeur-portrait-2Réaction d’horizon sans frontières après la sortie du ministre Mankeur Ndiaye sur le cas du condamné à mort Ousmane Seck
L’organisation internationale de migrants Horizon sans frontières n’est pas du tout convaincue des explications trop légères du Ministre des Sénégalais de l’extérieur sur la nationalité du condamné à mort Ousmane Seck en Indonésie.
« il a sorti un nom à consonance sénégalaise » , « notre ambassadeur l’ a interrogé en wolof et il n’ a pu répondre » , « il s’ est présenté devant la presse comme un sénégalais parce que le Sénégal assiste ses ressortissants à l’ étranger »
Bref autant d’assertions qui créent le doute dans notre esprit et le ministre doit nous édifier sur cette question avec des explications beaucoup plus crédibles et soutenables.
Il doit brandir devant tout le peuple sénégalais les preuves de ses allégations avec plus de responsabilité car il s’agit d’extraire un être humain de peloton de l’exécution.
Et même si OUSMANE SECK était du Nigeria, par humanisme, on pourrait demander au président Macky Sall par ailleurs président en exercice de la CEDEAO et membre de l’OCI d’exercer des pressions internationales sur l’Indonésie (pays musulman) pour observer un moratoire sur la peine de Mort.
HSF demande aux Nations Unies d’ouvrir une information judiciaire pour éclairer la communauté internationale sur les nationalités des ces condamnés à mort et met en garde le Sénégal sur les conséquences juridiques de ce dossier au cas où les déclarations du ministre seraient fausses.

Boubacar Séye
Président d’horizon sans frontières

 

In the Spotlight

Boris Johnson rétablit le subventionnement d’Al-Qaïda via le CSSF

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le ministère britannique des Affaires étrangères a discrètement rétablit le subventionnement d’Adam Smith International (ASI), interrompu depuis deux mois. En décembre 2017, l’émission Panorama (BBC) avait montré qu’ASI, soutenu par le gouvernement de Sa Majesté pour former [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*