IBRAHIMA FALL SUR LA LIBERATION DE TAHIBOU NDIAYE « Ce n’est pas de la justice, c’est du marchandage »

Le leader de Taxaw Tem, Ibrahima Fall
Le leader de Taxaw Tem, Ibrahima Fall

Le leader de Taxaw Tem, Ibrahima Fall, est très en colère après la libération de Tahibou Ndiaye, suite à une médiation pénale avec le Procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite, Alioune Ndao.

« Nous avons été surpris que s’agissant de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (Crei) qui, au lieu de traduire la personne poursuivie, enterre le dossier à la suite d’une médiation pénale », dénonce Ibrahima Fall, le leader de Taxaw Tem qui tenait une conférence de presse ce lundi.

« Nous pensons que ce n’est pas de la justice, c’est du marchandage. C’est même de la compromission. Quelle image veut-on donner de notre justice, aux citoyens sénégalais honnêtes, aux fonctionnaires honnêtes qui malgré une carrière longue et riche, sont aujourd’hui fiers d’être pauvres parce qu’ils n’ont pas volé. N’est-on pas en train de favoriser la criminalité des col-blancs ? N’est-on pas en train de donner un message à la jeunesse et aux fonctionnaires et autres citoyens en leur disant enrichissez-vous illégalement pourvu que demain vous acceptiez de donner une partie à l’Etat ? », s’emporte-t-il.

Ibrahima Fall soutient que la manière dont Macky Sall est en train de gouverner le pays n’augure rien de bon. D’ailleurs, dit-il, le choix d’Abdoulaye Daouda Diallo au ministère de l’Intérieur, un responsable reconnu de l’Alliance pour la République (Apr), est une erreur selon lui.

Ibrahima Fall recommande au chef de l’Etat, Macky Sall, de rectifier le tir afin d’éviter le syndrome Wade qui était contraint à nommer un ministre en charge des élections car les populations n’avaient pas confiance en Ousmane Ngom.

Nettali

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*