Idriss Deby Itno : « Boko Haram n’aura pas droit de cité en Afrique Centrale »

Idris_Deby01Président en exercice de la CEEAC, Idriss Deby Itno a exhorté les Etats membres de la sous-région à renforcer les liens de solidarité face à la menace de Boko Haram.

Président en exercice de la CEEAC, Idriss Deby Itno a exhorté les Etats membres de la sous-région à renforcer les liens de solidarité face à la menace de Boko Haram.

« Notre communauté doit apporter sa contribution dans cette lutte. Nous exhortons particulièrement nos Etats membres qui ne sont pas encore touchés à prêter une forte attention et à manifester un soutien considérable aux pays victimes de cette menace», a-t-il déclaré à Yaoundé à l’ouverture du sommet extraordinaire de la CEEAC consacré à la lutte contre Boko Haram.

Rappelons que c’est en 2013 que ce groupe terroriste s’est étendu au Cameroun, « menaçant de ce fait la stabilité de l’ensemble de la communauté », a précisé Idriss Deby Itno, dont le pays a pris ses responsabilités en envoyant un contingent militaire dans l’Extrême- nord du Cameroun.

Un geste qui a été salué par le chef de l’Etat Paul Biya à l’ouverture de ces travaux. Des travaux qui, selon le président en exercice de la CEEAC, devraient « déboucher sur des actions immédiates et concrètes pour combattre Boko Haram». «Boko Haram doit savoir que la guerre est semblable au feu.

Lorsqu’elle se prolonge, elle met en péril ceux qui l’ont allumé. Boko Haram n’aura pas droit de cité en Afrique Centrale», a-t-il martelé.

Par Journaldutchad

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*