Idy et Macky: Le divorce prononcé ce mercredi à Thiès

On y est enfin. L’une des parties, dans le couple Macky-Idy, a décidé de prendre son courage par les deux bras et de demander le divorce. Un divorce que tout le monde a senti venir depuis quelques mois. Le climat entre les deux hommes étant devenu complétement délétère en raison des vives rivalités entre Rewmi et l’Apr.Mcky et idy

Rendez-vous est donné mercredi prochain au siège de Rewmi, où les membres du Secrétariat national du parti d’Idrissa Seck ont été convoqués, pour prononcer officiellement leur départ de la Coalition Benno Bokk Yakkaar (BBY), selon des sources formelles. Parmi les principales raisons qui ont poussé les Rewmistes à rompre les amarres avec le locataire du Palais de la République, il y a l’absence de cadre de concertation entre leur parti et l’Alliance pour la République (Apr) Toutes les chaines de communications ont été rompues depuis longtemps, entre Macky Sall et Idy.

Ce dernier et ses camarades déplorent également la non prise en compte de leurs préoccupations. Mais ce qui les irrite davantage et qu’ils ne peuvent plus supporter, ce sont les nombreux coups bas dont ils sont régulièrement victimes de la part des responsables de l’Apr à travers des déclarations “insultantes”, et du Président Macky Sall, lui-même.
Mais la goutte d’eau qui a fait déborder le vase proviendrait de Mimi Touré. En effet, nos confrères de l’As qui donnent l’info du divorce, nous apprennent que les circonstances dans lesquelles sont intervenues les nominations de Pape Diouf et Oumar Gueye dans le nouveau gouvernement ont particulièrement touché les responsables rewmistes dans leur orgueil. Ces deux personnes ont été nommé au nez et à la barbe d’Idrissa Seck.

Ce dernier n’a pas eu son mot à dire parce que n’ayant même pas été consulté pour donner son avis comme lors de la composition du premier gouvernement, où c’est le leader de Rewmi qui avait proposé Diouf et Gueye aux postes de l’Hydrolique et Assainissement, Pêche et Affaires maritimes. Cette attitude de Macky envers son “allié” de Thiès constitue une pillule très amère à avaler pour les rewmistes.

D’ailleurs Abdourahmane Diouf, le porte-parole de Rewmi a clairement exprimé la déception de son parti, ce week-end, dans une déclaration via la presse. “Les sieurs Oumar Gueye et Pape Diouf ne représentent pas Rewmi dans le gouvernement. Aujourd’hui, Rewmi n’a aucun réprésentant dans le gouvernement”, a-t-il affirmé.
La rupture ne fait donc plus l’ombre d’un doute. Ce qui se sentait à travers les sorties des uns et des autres depuis belle lurette va se concrétiser ce mercredi au Secrétariat national de Rewmi. Ce qui risque d’ouvrir une nouvelle ère dans l’opposition.
Ayo FAYE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*