Incident «diplomatique» : Le fils d’Idrissa Seck au cœur d’une lettre de protestation de la France

533d75804383165d02725a20ba3a0644Les autorités locales d’Aveyron (en France) ont adressé une lettre de protestation à l’Ambassade du Sénégal en France, contre les agissements d’un «diplomate» nommé Abdoulaye Seck. Ce dernier n’est personne d’autre que le fils de l’ancien Premier ministre et président du Conseil départemental de Thiès, Idrissa Seck, qui détenait un passeport diplomatique.

Selon «Libération», le 20 septembre dernier, les gendarmes ont «flashé» sur l’autoroute A75, à hauteur d’Aveyron, un véhicule roulant à 241 kilomètres à l’heure. Pris en chasse par les motards, le conducteur du véhicule a été obligé de s’arrêter avant que les gendarmes ne lui demandent ses pièces. Mais il ne détenait aucune pièce du véhicule et s’est prévalu de son statut de «diplomate» en exhibant un passeport diplomatique. Néanmoins, les gendarmes l’ont embarqué et l’ont interrogé avant de le relâcher.

Ils ont, toutefois, pris le soin d’informer les autorités locales d’Aveyron. Ces derniers ont adressé une correspondance à l’ambassade du Sénégal en France pour se plaindre qu’un «diplomate» Sénégalais puisse avoir un comportement aussi dangereux. Ce qui remet sur la table la sempiternelle équation des bénéficiaires des passeports diplomatiques sénégalais.

SenewebNews

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*