Incroyable mais vrai: Karim Wade autorisé à prier avec les détenus, mais injonction faite à ces derniers de ne pas l'ovationner

Karim Wade autorisé à prier avec les détenus
Karim Wade autorisé à prier avec les détenus
Karim Wade autorisé à prier avec les détenus

Depuis sa mise sous mandat de dépôt à la MAC de Rebeuss, Karim Meissa Wade était interdit de prier en communion, notamment les vendredi avec ses compagnons d’infortune, c’est à dire les autres détenus, en prévention dans cette célèbre citadelle.

Eh bien, pour reprendre ce terme si cher à Me Wade son pater , ce “verrou” a sauté à l’occasion de la fête de l’Aid El Kébir plus connu sous le nom de Tabaski. En effet, une autorisation émanant, la veille de la fête, du magistrat instructeur Cheikh Ahmed Tidiane Bitèye (ndlr: de la CREI, préposé à s’occuper du dossier Karim) a enfin autorisé Wade fils à prier avec les autres prisonniers. Une prière organisée pour la circonstance sur le terrain abritant tantot des matchs de foot ou des séances de lutte entre détenus.

Aussi saugrenue que cela puisse paraitre, un ordre formel a été donné, émanant en “haut lieu”, aux détenus de ne pas ovationner encore moins scander le patronyme de Karim Wade.
L’injonction a été respectée, mais pas à 100% car, selon nos radars installés sur l’un des miradors de la Mac de Rebeuss.

Il nous revient que certains bagnards ne peuvent pas se retenir à la vue de la silhouette du “détenu le plus célèbre du Sénégal”. Pour ainsi dire que “Rimka” a été la grande attraction et nombre de détenus n’ont pu résister en l’ovationnant à tout rompre et par moments, le sermon de l’imam a été interrompu aux fins de rappeler à l’ordre les inconditionnels de Wade fils.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*