Indemnités des anciens combattants de la guerre du Golfe : l’Etat a-t-il volé ses citoyens ?

L’ONG Jamra ne baisse pas les bras quant à la défense des intérêts des anciens combattants de la Guerre du Golfe. En conférence de presse ce mercredi avec le collectif des intéressés et Amnesty International, Mame Mactar Guèye, vice-président de l’ONG  accuse l’Etat du Sénégal de «détournement» et que toute la lumière soit faite sur ce dossier qui remonte au régime socialiste.

Le mandataire de Jamara avait à ses côtés les avocats Me Abdoulaye Tine et Me Assane Dioma Ndiaye et le collectif des anciens combattants de la guerre du Golf lors de  cette rencontre afin d’exiger de l’Etat du Sénégal qu’il ouvre une enquête afin de retrouver l’argent que l’Arabie Saoudite et l’ONU avaient donné aux soldats à l’issu de cette guerre de 1991.

Mactar Guèye n’est pas allé par quatre chemins pour accuser l’Etat du Sénégal de s’être accaparé des indemnités des anciens combattants envoyés aussi bien par l’Arabie Saoudite que par l’ONU.  Selon lui c’est une enveloppe de 500 milliards  qui a été octroyés à tous les combattants. Mais seulement les combattants du Sénégal n’ont pas reçus leur part.

«On veut savoir où sont passés ces argents-là : ceux qui viennent de l’Arabie Saoudite et ceux qui viennent des Nations Unies ?,  s’interroge M. Gueye. Et de poursuivre : «En prenant conscience des propos du Général Louis Tavares De Souza ça nous confortent dans nos inquiétudes et dans nos soupçons » «C’est un détournement !», accuse-t-il sans citer de noms.

«L’ONU a envoyé l’argent mais c’est l’Etat qui ne l’a pas reversé aux soldats. Et ce qu’il (le général Tavares de Souza) a dit est vérifiable dans les archives de Sud Fm au micro de Baye Oumar Diop ».

Mame Mactar Guèye  estime que  ce « dossier a fait l’objet d’un traitement trop léger sous prétexte » l’Etat avançant que «les anciens combattants de la guerre du Golfe) ont été payés ». Ce qui n’est pas le cas de son point de vue. «C’est des congés qu’ils ont reçus. Encore une fois tout travail mérite congé, a-t-il insisté face aux journalistes.

Le mandataire de JAMRA de préciser que les soldats ont perçu leur Home Live Perdium (HLP) au lieu de leurs indemnités. « Le HLP est un congé à l’occasion duquel on leur donne une somme symbolique pour aller voir leur famille».

Le responsable de Jamra dit avoir rencontré avec des collègues  des responsables  étatiques comme Augustin Tine, le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha… pour leur brieffé et dénoncer cette injustice infligé au contingent sénégalais, en lui privant de sa part dans les 500 milliards  accordé aux différents soldats.

In the Spotlight

le lieu et la date de l’inhumation de Bruno Diatta

by Babacar Diop in Nécrologie - Avis de Décès 0

Bruno Diatta sera inhumé jeudi prochain à Dakar. La famille du défunt a pris cette décision hier soir. Selon la Rfm, qui donne l’information, citant un membre de la famille du disparu, le chef de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*