INITIATIVE POUR LES JEUNES LEADERS AFRICAINS Permettre à 500 Africains d'aller étudier aux Etats Unis en 2014

Young African Leaders Initiative yaliPermettre à 500 Africains d’aller étudier aux Etats Unis pendant six semaines en 2014 à travers l’initiative appelée Young African Leaders Initiative (Yali), littéralement traduite : Initiative pour les Jeunes Leaders Africains. La révélation a été faite par Lewis Luken, ambassadeur des Etats Unis au Sénégal, venu remettre un lot d’équipements sportifs du Comité Olympique des Etats Unis (Usoc)  à la Fondation Olympafrica hier, vendredi 25 octobre 2013, à son siège, sis à Ngor.

Venu procéder à la  remise d’un lot d’équipements sportifs du  Comité Olympique des Etats Unis à la Fondation Olympafrica, hier vendredi, Lewis Luken, représentant diplomatique des Etats Unis, en a profité pour annoncer l’initiative entreprise par son pays. Faisant le bilan de la visite de son Président cette année,  Lewis Luken déclare  : «Permettez-moi de mentionner  l’une des conséquences les plus importantes de la visite du président Barack Obama en Afrique : le développement de l’Initiative appelée Young African Leaders Initiative, désignée communément par son acronyme ‘’Yali’’».

L’ambassadeur Luken de renchérir : «l’initiative Yali a démarré en 2010, mais elle sera élargie en 2014 afin de permettre à 500 Africains d’aller étudier intensivement aux Etats Unis pendant six mois».  Toujours, dans la même dynamique, Lewis Luken confie : «ces jeunes assisteront à un sommet à Washington D.C. et pour ceux qui seront sélectionnés, ils seront pris en stage ». Justifiant une telle action menée par son pays, le diplomate américain clarifie : «nous cherchons des leaders dans les domaines de l’administration publique, des entreprises et de la société civile, qui ont entre 25 et 35 ans et qui possèdent de solides compétences en langue anglaise.»

Une sélection des candidats s’ouvrira pendant la première semaine de décembre, nous apprend Lewis Luken. Il a invité la population «à réfléchir aux jeunes de leur entourage qui seraient susceptibles d’être retenus comme candidats dans le cadre de ce programme ».

Par ailleurs, le don d’équipements sportifs estimé à quelques 800 lots, composé de chaussures,  shorts, survêtements et autres, a été offert à Olympafrica. Ce don du Comité Olympique des Etats Unis, entre dans le cadre d’un accord entre l’Usoc et les Associations des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (Acnoa).

Aussi, Thierno Diack, directeur exécutif d’Olympafrica,  a-t-il salué la haute portée de ce geste. «Recevoir ce don du Comité Olympique des Etats Unis”, a-t-il déclaré, “est extrêmement important pour nous”.

Cependant, le directeur exécutif de la fondation olympafrica est revenu sur les œuvres et les objectifs de la structure qu’il gère. Selon Thierno Diack, entre 4,7 et 4,8 milliards enfants fréquentent les centres basés un peu partout en Afrique. «Nous avons des programmes éducatifs, sportifs, des ateliers que nous créons pour les enfants qui n’ont pas la chance d’aller à l’école. Mais surtout de donner de la joie à des enfants qui sont dans des situations précaires dans les zones défavorisées et dans les villages», a-t-il soutenu.

Jean Michel DIATTA Sudonline

In the Spotlight

L’Afrique, Cette Poubelle À Ciel Ouvert

by bishba in CONTRIBUTION 0

Le mois de Ramadan est le moment idéal pour les vendeurs de poison d’écouler leur stock. Vendredi dernier, le service départemental du commerce de Pikine a annoncé avoir retiré du marché près de 14 tonnes [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*