Insalubrité à Kaolack : le coup de gueule des habitants Darou Salam Ndangane

Il est très difficile de respirer de l’air pur à Darou Salam Ndangane, un quartier périphérique qui se trouve dans la commune de Kaolack. Des déchets sont éparpillés un peu partout et une mauvaise odeur plane, empêchant les riverains de bien respirer. Une situation que déplorent les habitants.

« Dans ce quartier, les saletés prennent de l’ampleur de jour en jour. Il n’y’a pas assez de poubelles dans notre quartier et c’est une situation que les responsables municipales doivent revoir. Il y’a tout par ici, la mauvaise odeur en plus nos enfants s’exposent à des maladies » martèle Amy Diaw

Khady Diouf quant à elle ne cache pas son indignation vis-à-vis de cette situation : » c’est un véritable calvaire. Nos enfants tombent malade tous les jours. Je pense que la faute est partagée entre les habitants qui eux aussi jettent leurs ordures où ils veulent et les autorités municipales qui, je pense bien, ont faillie dans le gestion des ordures dans la commune »

Cet jeune mécanicien du nom de Bara Gassama déplore cet insalubrité chronique qui persiste à Darou Salam Ndangane : »cette insalubrité qui se trouve dans notre localité n’est agréable à voir ni à vivre. Nous les habitants de Darou Salam , la mairie de Kaolack ne nous considère même pas, on est entrain de faire notre possible chaque dimanche, on se regroupe pour nettoyer mais on a pas suffisant de matériel. Darou Salam rencontre beaucoup de difficultés, l(insécurité, le manque d’éclairage…. » a t-il listé.

Les habitants de Darou Salam Ndangane ont par ailleurs invité la mairie de trouver des solutions le plus rapidement possible contre l’insalubrité chronique de ce quartier avant la saison de pluies.

In the Spotlight

L’HISTOIRE DE LA FAMILLE AU COEUR DU POUVOIR

by bishba in CONTRIBUTION 0

«La famille est un ennemi en politique, il faut l’en éloigner le plus loin possible», aimait théoriser le chantre de la Négritude, Léopold Sédar Senghor. Cette maxime, les différents Présidents du Sénégal ne semblent pas [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*