INTERDICTION DES MANIFESTATIONS CONTRE LE SOMMET DE LA FRANCOPHONIE LE PREFET DE DAKAR «PETRIFIE » MALICK NOËL SECK ET CIE

Malick Noël Seck
Malick Noël Seck
Malick Noël Seck

Le contre sommet de la Francophonie envisagé par Malick Noël Seck et cie vient d’être raccourci de ses principales activités. Le Prefet de Dakar, Alyoune Badara Diop, a en effet interdit la marche et le concert prévus pour riposter contre le conclave de l’Oif, tout en se déclarant incompétent pour le sit-in envisagé à Diamniadio.

Malick Noël Seck risque de voir ses rêves de contrecarrer le grand conclave de l’Oif (samedi et diamnche) brisés. Et pour cause, le contre-sommet de la Francophonie qu’il voulait célébrer en collaboration avec certaines associations est sur le point de tomber à l’eau. Du moins pour certaines de ses manifestations de terrain prévues dans Dakar et Diamniadio. Le Prefet de Dakar vient en effet de rejeter la demande introduite relativement à la marche et au concert prévu par les organisateurs.
Dans son argumentaire, le Prefet Alyoune Badara Diop souligne que “compte tenu de l’indisponibilité des forces de sécurité mobilisées dans la sécurisation des manifestations du 15ème  sommet de la Francophonie, la marche pacifique projetée ne pourra pas être encadrée”. Ce qui constitue formellement un acte d’interdiction  de la marche envisagée le samedi 29 novembre à partir de 15 heures, sur l’avenue Cheikh Anta Diop
De plus, les partisans du contre-sommet de la Francophonie ne pourront pas rassembler les multiples acteurs prévus pour tenir un concert à la Place de l’Obélisque. A ce niveau, le Prefet de Dakar a informé que “ la Place de l’Obélisque sera occupée à la date projetée pour les besoins de l’organisation de manifestations culturelles programmées dans le cadre des activités du 15ème sommet de la Francophonie”. Pour ce qui concerne par contre le sit-in prévu à Diamniadio, que les organisateurs avaient “élagué” en raison, avaient-ils dit, des défections notées dans leurs rangs, le Préfet de Dakar a déclaré son incompétence à traiter de cette question, au motif que Diamniadio ne rentre pas dans ses limites territoriales.
DIAMNIADIO: NOËL SECK SE TIRE… UNE BALLE DANS LE PIED 
Suffisant qu’on se demande comment les organisateurs du contre-sommet ont pu introduit leur demande du sit-in à la Préfecture de Dakar. Se déclarant dès lors incompétent, le Préfet de Dakar, Alyoune Badara Diop, a renvoyé Malick Noël Seck et cie à la Prefecture de Rufisque, où l’introduction d’une nouvelle demande risque d’être inopérante  car la  réponse préfectorale interviendra inévitablement après le Sommet de la Francophonie. Avec l’interdiction de la marche et du concert, et l’impossibilité de tenir un sit-in à Diamniadio, il reste à savoir sur quel levier Malick Noël Seck et cie vont s’activer pour participer à leur manière à “combattre la Francophonie”.

CIRE BA

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*