Jacob Zuma évite la destitution

Le parlement sud-africain a rejeté mardi la destitution du président Jacob Zuma, demandée par l’opposition.

« Le résultat du vote est le suivant : 143 voix en faveur de la destitution, 233 contre. La motion est donc rejetée », a indiqué le vice-président du Parlement, Lechesa Tsenoli, à l’issue d’un vote électronique des députés.

Le parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC) qui soutient officiellement Jacob Zuma, a usé de son écrasante majorité au parlement pour rejeter la destitution qui nécessitait deux tiers des voix pour être acceptée.

Mais le vote a donné lieu à de vifs débats. « L’histoire se rappellera que les députés de l’ANC ont choisi de défendre un escroc, au lieu de défendre la Loi suprême » en votant contre la destitution, a lancé Mmusi Maimane, le leader du principal parti d’opposition, l’Alliance démocratique, en amont d’un vote dont le résultat ne faisait aucun doute.

La procédure avait été lancée par l’Alliance Démocratique, après le jugement historique la semaine dernière de la Cour constitutionnelle.

La plus haute instance judiciaire du pays a jugé que le chef de l’Etat avait violé la Constitution en refusant de rembourser l’argent public utilisé pour rénover sa propriété privée. En cause : la piscine, un centre pour visiteurs, un enclos pour bétail et un poulailler qui n’étaient pas liés à des travaux de sécurité.

In the Spotlight

Urgent : La France répond à l’ultimatum Russe sur le FCFA

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le franc CFA fait couler beaucoup d’encre, depuis longtemps, avec une accélération et une tension sans précédent depuis quelques mois.  La semaine dernière, La Russie a donné un ultimatum à la France pour mettre fin au système [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*